Fraicheur

Quelques couleurs fraîches dans ce billet, avec un mélimélo de fleurs printanières sur fond de verdure. Nous sommes au cœur du printemps mais les grand absents, pour l'instant, sont les insectes pollinisateurs. Non seulement les abeilles, mais aussi les butineurs libres de tous acabits. Ils sont beaucoup moins nombreux que les années précédentes, à l'exception des bourdons. Or, comme nous avons les mêmes centres d'intérêt, je suis bien placé pour les observer.








Commentaires

  1. Je fonds pour la photo 2
    Tu as de plus en plus le style Ikébana...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demandais qui était cet Ikébana :-). Heureusement, avec Internet les mystères sont vite résolu, et j'ai découvert qu'il s'agissait d'un art floral. La comparaison est flatteuse, mais je précise que ces photos sont faites sur le terrain sans modification, à part un peu de "ménage" qui consiste à enlever quelques feuilles mortes, pierres ou branches.

      Supprimer
    2. Je savais que tu rechercherais ;-) !
      Au lieu de "style" j'aurais du dire l'œil ! Mais je pense que ru as compris un fleur, une tige, une feuille, une mousse etc. Ta position tip top bien placée et vl'à le travail ! C'est de l'art photographique...

      Supprimer
  2. La 2 aussi, elle fait surnaturelle!
    Très peu d'abeilles ici aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faite en lisière de bois avec un pré en arrière plan.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Une branche de prunelier au ras du sol, c'est très sobre. Dans cette série, je n'ai pas de préférence.

      Supprimer
  4. chez nous les abeilles sont toujours nombreuses...il y a 3 ruchers à proximité dont 2 de part et d'autre du jardin, elles se sont régalées avec les skimias en fleurs !
    je choisis pas de photo, toutes sont merveilleuses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a t-il des champs de colza à proximité ?

      Supprimer
    2. quelques uns mais le colza c'était l'année dernière cette année je vois surtout du blé...il faut bien alterner !

      Supprimer
  5. C'est toujours un enchantement tes photos Olivier, quelle belle lumière dans l'ensemble.
    Ici aussi, je ne vois pas d'abeilles en ce moment, mais il y en avait pas mal lorsque les jonquilles et les jacinthes étaient en fleurs dans le jardin. Je vois de gros bourdons en ce moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans cette série, j'ai sélectionné des photos qui me plaisaient particulièrement plutôt que de me limiter à une variété de fleurs en particulier.

      Supprimer
  6. Fantastically beautiful flowers pictures here - I am very excited!

    Greetings - Monika

    RépondreSupprimer
  7. Un tapis de pervenches blanches chemin d'Hauteville à Vantoux GPS : Lat 47,378941 Long 4,998736
    Je suis plus optimiste pour les butineurs , déjà nombreux sur les fleurs de saules , à confirmer sur les robiniers :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais très bien ce spot de pervenches blanches :-). Je le visite chaque année et j'y suis passé ce soir même. Ces pervenches étaient semble-t-il cultivées à l'origine et se sont acclimatées.

      Supprimer
  8. Tes photos sont de plus en plus belles! Ca me donne envie de croquer dans tes coucous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celles-ci ont été spécialement sélectionnées. Je n'ai pas encore eu l'occasion de trouver une carte postale de mon champs de maïs, mais je ne t'oublie pas :-).

      Supprimer
  9. Une série enchanteresse, qui me donne envie de me mettre à mon tour à plat ventre dans l'herbe plutôt que de prendre ces merveilles de haut.
    Généralement, je n'aime guère les pervenches qui souvent ne sont pas assez touffues et peu fleuries, mais cet année, elles mettent les bouchées doubles.
    J'ai découvert une lisière de forêt où elles sont pourpres (couleur qui m'attire plus que le bleu... pervenche) et me demandais si c'était une question de qualité de sol qui déterminait la couleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le blanches, je connais, mais je n'ai jamais rencontré de pervenches pourpres. La densité de fleurs dépend, je crois, de la quantité de lumière qui arrive au sol. Dans les station bien éclairées, il se forme parfois un véritable tapis bleu.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures