Avant - après

J'ai eu l'occasion de photographier l'étang vide à quelques semaines d'intervalle. Le changement est intéressant.  En bonus, quelques couleurs presque encore d'actualité.





---

Commentaires

  1. Les végétations des grèves exondées sont souvent très intéressantes, en tout cas sur les grèves alluviales (Loire) ou celles des étangs oligotrophes. Là, je ne saurais dire. En tout cas, bravo pour les photos parfaitement superposables. Et pour les campanules lumineuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En général je ne prends pas de repère pour refaire une photo avec le même cadrage, mais ici, il n'y a qu'un seul endroit d'où on a cette vue d'ensemble, et j'ai utilisé pour les deux prises mon objectif préféré, un 100mm à focale fixe.

      Supprimer
  2. Bravo pour la suite du feuilleton de l'étang, j'aime le suivre !
    Superbes, les délicates pervenches ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a que deux épisodes, avant peut être la remise en eau !

      Supprimer
    2. Pourquoi une remise en eau qui tarde à venir?
      Peut-être pour faciliter l'exploitation de la peupleraie qui borde l'étang :)

      Supprimer
    3. Peut-être aussi pour éviter la propagation d'une maladie ? D'une espèce invasive comme les écrevisses de Californie ? Pour fertiliser la vase avec de "l'engrais vert" et augmenter la productivité ? Pour faire des travaux sur certaines installations ?

      Supprimer
  3. La verdure reprendre des vite ses droits ! Nous aussi nous avons vu des fraises des bois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La terre (ou la vase) ne reste pas nue très longtemps.

      Supprimer
  4. Bonjour Olivier,
    Merci pour ta visite :)
    Je t'ai répondu.
    Il semble y avoir une bonne sécheresse ta région, au moins un cours d'eau serpente au fond de l'étang, le mien n'était qu'un point d'eau de récupération des eaux de pluies et en cas de sécheresse, tout s'évaporait ou presque.
    De belles images comme à ton habitude :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse :-). La sécheresse n'est pas la cause de l'assèchement de cet étang, mais par contre compromet peut-être son remplissage. J'essaierai de me renseigner.

      Supprimer
  5. Intéressant cette évolution, la nature reprend ses droits !
    Très jolies les campanules.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo pour le bleu des campanules

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures