Quelqu'un

Lorsque je me promène près de Dijon, je fuis les gens qui quadrillent la campagne. Quand on croise cent personnes dans la journée, on a même plus envie de leur dire bonjour. Par contre, lorsque je me rend dans la vraie campagne, celle où on ne rencontre qu'une ou deux personnes en parcourant des kilomètres de chemins, alors j'apprécie de rencontrer quelqu'un, et cette rencontre se prolonge souvent par une discussion. Sur la photo, on aperçoit au loin la silhouette d'un marcheur qui s'estompe dans le brouillard. Chouette, hâtons le pas pour le rattraper :-).

Commentaires

  1. Ce brouillard donne de beaux paysages sauf que ces jours-ci on aimerait voir le soleil apparaitre un peu ........

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Variété anciennes de pommes

Nouvelles cultures