Brouillard évanescent

Parfois le brouillard persiste toute la journée mais semble prêt à disparaitre à tout moment. Cela crée une ambiance particulière que j'ai tenté de restituer dans cette dernière série de photographies sur ce thème.








Commentaires

  1. la fascination du brouillard sur les photographes, amateurs ou pro...! c'est magnifique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y avait d'ailleurs sur place un autre photographe à l’œuvre :-).

      Supprimer
  2. Ces photos résument toute mon enfance : brouillard, piquets de pâture, éolienne.
    Impressionnant tout ces alignements rapprochés de piquets sur la 2 et la 5.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'effet de compression des distances du téléobjectif. Difficile à obtenir avec un téléphone :-).

      Supprimer
  3. On sent le soleil à la fois si proche et si loin... Manque un poil d'altitude pour être au dessus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, d'ailleurs certains jours il me suffit de faire une dizaine de kilomètres pour quitter le brouillard.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Faute de neige, il faut exploiter toutes les variations météo :-).

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Ce samedi était ensoleillé en Côte d'Or, mais très venteux. Les conditions météo changent très vite cet hiver.

      Supprimer
  6. j'adore le brouillard
    c'est un monde qui se transforme
    tout semble illusion des paysages fantomatiques
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime le retrouver en automne et en hiver, mais je suis aussi très heureux du changement de temps au printemps :-).

      Supprimer
  7. Le corbeau solitaire est toujours là !
    La présence de ces éoliennes dans les pâtures me rappelle mon enfance, au même titre que les auges en pierres (très rares maintenant) et non pas métalliques ni sous forme de baignoires !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les éoliennes en état de fonctionnement sont très rares de nos jours dans ma région. Les prés éloignés de la rivière ont été convertis en champs, et beaucoup de vaches sont élevées hors sols, nourries avec du foin et du maïs ensilé.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures