Vacances en Bretagne : le cap Fréhel

Le paradoxe de la Bretagne, c'est le contraste entre les côtes sauvages, les falaises, les rochers déchiquetés par les vagues, et l'omniprésence de la civilisation, avec des sentiers qui canalisent les touristes et créent un univers unidimensionnel, presque virtuel. On se sent comme une marionnette guidée par un fil. Pas question de courir dans la lande avec un chien en liberté ou d'y installer une tente pour la nuit. Mais quand on regarde en direction de la mer, on oublie ces contraintes et on ressent l'émotion des premiers hommes ayant foulé un rivage. Destination pour mes prochaines vacances : Hong Kong ! Non, je plaisante.




Commentaires

  1. Tes photos donnent l'impression d'être seul au monde surtout quand on voit Mme S et cet oiseau planqué sur sa falaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai essayé d'éviter les touristes dans mes cadrage, pour mettre en valeur le coté sauvage de cette côte pourtant très fréquentée.

      Supprimer
  2. Mme S qui ose une bouteille en plastique!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors que justement une en verre aurait été parfaite pour la photo ;-).

      Supprimer
  3. De quoi me faire regretter le bleu de la mer... Splendides images!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le regrette toujours quand je rentre de vacances...

      Supprimer
  4. Voilà tout ce que j'aime...mais courir dans la lande de bruyère et ajoncs...il faut être courageux et être bien équipé !
    Un autre paysage breton mérite la découverte pour une autre fois les sauvages Monts d'Arrée, un espace d'un autre temps.
    bon retour à la civilisation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tellement de sites magnifiques à découvrir en France !

      Supprimer
  5. Cormoran ce chauffant les plumes chez lui tranquille à guetter les touristes de passage !
    Je regarde l'horizon et je pars aussi pour moi ce sera le Québec ! mais avant je profite des lieux et de cette belle vue que tu nous partages
    Merci.

    RépondreSupprimer
  6. Avec cette 2ème photo du Fort La Latte, qui est quasiment la même que celle de mon blog, tu veux me couper tous mes effets .........
    C'est certain chez moi, la qualité n'est pas au rendez-vous !!
    J'avais quelques photos du cap Fréhel en réserve, désormais elles resteront dans mes archives ......
    Tout cela pour dire combien ces photos sont belles mais ce site est tellement inspirant et encore, la lande n'avait pas revêtu sa parure violette parsemée de touffes jaunes, un enchantement quand les bruyères sont en fleur.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouvais qu'il y avait déjà beaucoup de violet, notamment par rapport à certaines années plus sèches. Quelle est la période de pleine floraison de la bruyère ?

      Supprimer
  7. Encore un endroit de Bretagne que je ne connais pas, celui-ci me plaît particulièrement pour son côté sauvage les rochers, la lande et ses couleurs.
    On dirait que vous êtes seuls au monde...........où sont les touristes ? ? ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La plupart sont concentrés autour des constructions, notamment du phare, malgré l'absence totale de commerce.

      Supprimer
  8. Belles séries ; ce soir le massif du Mont blanc est bien visible depuis Dijon et Hauteville :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, je l'ai raté, occupé à tondre mon gazon puis à récolter mes oignons.

      Supprimer
    2. Il n' est visible , en moyenne , qu'une dizaine de jours par an. :)

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Bruyère violette, rochers roses, plus toute une palette de bleu pour le ciel et la mer. C'est la côte d'émeraude :-).

      Supprimer
  10. La belle Bretagne comme on l'aime... naturelle, sauvage avec une vue imprenable sur la mer de la côte ! Bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les réponses fonctionnent à nouveau. Il est vrai qu'en Bretagne, j'ai du mal à m'intéresser à autre chose que la mer :-).

      Supprimer
  11. Belle lumière dans toutes tes photos.
    Je pars demain en Bretagne mais pas dans le même coin (Audierne)

    RépondreSupprimer
  12. Voici que les réponses individuelles aux commentaires ne fonctionnent plus. Ah, l'informatique ! Merci à Melbeau et Bernard pour vos commentaires :-).

    RépondreSupprimer
  13. Les falaises de l'autre côté de la Manche sont aussi impressionnantes mais je garde un très bon souvenir du cap Fréhel !
    La bruyère qui court sur la lande m'émerveille à chaque fin d'été ici comme ailleurs...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Variété anciennes de pommes

Nouvelles cultures