Œillet sauvage


Les pluies fréquentes cet été ont favorisé la floraison de nombreuses plantes sauvages dont ce petit œillet qui parsème la garrigue dijonnaise.


Une touche de douceur au milieux des chardons.


Les fleurs sont souvent isolées, perdues dans la verdure.


Comme le laisse deviner ce plan plus éloigné.

Commentaires

  1. J'aime particulièrement la 2 et la 4 pour ce discret mais élégant œillet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère la première pour son fond coloré.

      Supprimer
  2. Tiens... Je crois bien que tonton D. en a photographié des semblables hier... J'dis ça, j'dis rien!

    RépondreSupprimer
  3. Pas facile à photographier le petit œillet :-)
    Cela fait un moment que je n'avais pas passé, j'ai refait un grand tour
    La beauté toujours au rendez vous est partout !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson