Quelques cardamines

Lumière trop froide et trop plate, photo faite à l'ombre, le soir.
Des cardamines il y en a partout, dans les prés, dans les bois, au bord des routes et des chemins. Sur la première photo, il y a un papillon que je n'avais pas remarqué lors de la prise de vue. J'ai mis en légende de chaque image les défauts que je lui trouve.

Lumière un peu dure, un peu trop de contraste, grappe florale trop ordonnée, trop symétrique.

Sujet principal trop près du bord supérieur de l'image, lumière un peu froide.

Lumière trop directe et trop dure, couleurs peu agréables, manque de pissenlits à l'arrière plan.

Couleurs un peu désagréables, un peu trop crues, forme de la grappe florale peu esthétique.

Commentaires

  1. Aucune n'a trouvé grâce à tes yeux ? J'aime la lumière froide qui rend mieux le bleuté délicat du mauve. Le papillon de la première photo est un Aurore, orange et blanc au verso. Il est l'hôte de la cardamine et je désespère de le photographier ... Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que seul le mâle a des taches oranges sur les ailes.

      Supprimer
  2. Avant de m’abandonner lâchement mon APN a saisi un Aurore sur une jeune cardamine. J'étais ravie c'est extra quand on peut réunir le papillon et sa plante de prédilection. C'était en Nord Isère... Ces cardamine pratensis sont rares en Savoie, "Ici" ils se contentent des alliaires et autres brassicacées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A présent, il n'y a plus de fleurs de cardamines. L'herbe a poussé, c'est le temps des bugles rampants, des valérianes, des stellaires et des silènes dioiques. Le temps passe vite. C'est fâcheux cette affaire d’appareil photo.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes