L'étang sauvage

Cet étang là est situé au milieu des arbres, en bordure de forêt, loin des habitations.  Les photos ont été prises dans la partie la plus sauvage où d'habitude viennent nicher et s'alimenter les oiseaux, protégés par le terrain marécageux. Mais en cette période de grand froid, il n'y a pas trace du moindre animal. Les hérons, canards et autres aigrettes sont partis chercher pitance dans les ruisseaux, nombreux dans la région, qui ne sont pas pris par la glace.



Commentaires

  1. Bien sûr à forces de photographier tous ces étangs glacials , le rhume arrive. Alors soigne toi bien.
    Il paraît que c'est la fin du grand froid.

    RépondreSupprimer
  2. Ouhhhh, j'ai du retard dans les blogs !!
    Est-ce que ton rhume est terminé Olivier ? J'espère pour toi, car ça fatigue beaucoup même si c'est pas une maladie grave !

    RépondreSupprimer
  3. Tiens Chouchounette, te voilà de retour dans la blogosphère :-). Ahh mon rhume ! J'ai encore le nez chargé et un peu mal à la tête, et surtout je ressens une certaine fatigue en fin de journée. Mais ça va quand même mieux.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson