Eclusage

La péniche entre dans l'écluse par l'aval.
L'opération nécessite deux personnes : une à la barre et une sur le pont.
La péniche tient tout juste dans l'écluse, tant en largeur qu'en longueur.
C'était samedi dernier à l'écluse de Dampierre et Fley sur le canal de Champagne en Bourgogne. Je parcourais à vélo le chemin de halage, profitant de la moindre parcelle d'un soleil si rare cet hiver. La péniche est arrivée au moment où je passais devant l'écluse et l'occasion était trop belle de faire quelques photographies.

Commentaires

  1. Je me demande quels réglages tu peux faire pour obtenir des couleurs aussi intenses et de tels contrastes ?
    Pour ma part, je n'arriverais pas à faire ce rendu. As-tu eu recours à photoshop ?
    Voir des bateaux passer à l'écluse (sur la Saône), ça m'a toujours impressionnée .

    RépondreSupprimer
  2. Dans ce cas particulier, il y a une différence de lumière extrême entre les zones situées dans l'ombre et les surfaces blanches directement exposées au soleil. Pour éviter que les zones blanches soient "grillées", j'ai sous-exposé à la prise de vue et effectivement, j'ai ensuite éclairci les ombres sous Photoshop Element. Pour avoir un meilleur rendu, il aurait fallu faire des corrections sélectives différentes pour les zones de hautes lumières et les ombres. C'est ce que font les photographes professionnels et c'est ce que j'aurais fait pour un tirage papier grand format. Pour le blog, je me suis contenté d'une correction globale.

    RépondreSupprimer
  3. Les écluses ont été étudiées pour le passage des péniches.
    C'est toujours émouvant de voir une péniche écluser , peut-être parce que j'ai été baignée dans mon enfance par le passage des péniches sur la Saône . A cette époque là (qui n'est pas si loin!!!)),il en passait beaucoup, on s'amusait à lire leur nom.

    RépondreSupprimer
  4. Ça me rappelle des souvenirs. Enfant, j'ai eu à vivre l'éclusage (et ce n'était pas vraiment plaisant, sous le soleil dardant de juillet). Cependant, ce n'était pas sur une péniche, mais sur un bateau de plaisance qui tenait un peu moins à l'étroit dans les écluses parcourues.
    Je suis quelque peu envieux de voir de l'herbe verte en janvier... Juste un peu envieux. Vois-tu, nous venons de vivre une semaine où la température de jour atteignait des maxima de -25 degrés (Celcius) et que la nuit, ça descendait bien en-dessous des -30 avec un facteur de refroidissement éolien avoisinant les -45. Non. Pas d'herbe verte en Alberta en janvier... pas de canaux non plus, en fait, car les rivières navigables sont plutôt rares dans les Prairies.
    Belles photos, en tout cas!

    RépondreSupprimer
  5. ... euh... pourquoi ça ne voulait pas publier sous mon compte OpenID/Wordpress?? La vérification des mots était toujours erronée...

    RépondreSupprimer
  6. Pour tout dire il y a même un petit air de printemps, avec les oiseaux qui chantent et certains bourgeons qui gonflent. Météo France évoque une possible offensive du froid (rien que ça) à la fin du mois.

    Pour ce qui est du problème avec OpenID/Worpress, aucune idée.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson