Le moulin restauré

Ouf, en se rapprochant du bâtiment, on constate qu'il est en cours de restauration. Entre nous, les futurs occupants ne risqueront pas d'être dérangés par leurs voisins. Les plus proches habitent un château fort situé à plus de 500 toises d'ici. Et au delà, pour atteindre les premières habitations, il faut parcourir plusieurs monts et plusieurs vaux.
Mais pourquoi cette grande cheminée ? Je la vois depuis mon enfance - car ce moulin a toujours été un lieu de promenades privilégié dans ma famille - mais je ne m'étais jamais vraiment posé la question jusqu'à hier. Il s'avère que cette installation était un fleuron de la compagnie électrique de la Vingeanne, et comme la force motrice de la rivière ne suffisait pas à couvrir la demande en électricité, la turbine hydraulique avait été complétée par une petite centrale thermique. Il fut un temps, donc, où une grosse fumée noire devait s'échapper de cette cheminée.

Commentaires

  1. C'est beau! Ca me ferait sans doute peur de rester toute seule dans une batisse si grande, mais
    ce serait parfait pour une grande famille (ou peut-etre un bed and breakfast).

    RépondreSupprimer
  2. Toute mon enfance…

    RépondreSupprimer
  3. Chouette ta série de moulins !Chez nous aussi tout est inondé. En espérant que nous pourrons garder l'eau dans les nappes phréatiques !

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai, comme le dit Nadège, que vivre dans un moulin ne doit pas être rassurant, notamment la nuit, avec le bruit de l'eau et des rouages qu'elle entraîne...

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique bâtiment !
    Effectivement, je m'étais posée la question de "Pourquoi une cheminée dans un moulin?"

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures