Entre deux eaux

A gauche, le canal de Champagne en Bourgogne. A droite, plus bas, un bras de la Vingeanne. Et entre les deux, un chemin de hallage qui accueille au fil des saisons les rares promeneurs. Ce jour là, je n'en avais rencontré aucun autre, mais dimanche dernier j'en ai croisé un !

Commentaires

  1. Ca a l'air si paisible. Je m'y imagine en ete, a pecher et faire un pique-nique. Quand je suis allee voir une de mes soeurs a St Cirq Lapopie l'ete dernier, il y avait beaucoup de bateaux de plaisance et c'etait si agreable de les voir passer, ou simplement a regarder les gens pecher en barque. J'ai hate que l'ete revienne.

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement que je connais le coin sinon j'aurais cru que c'était hostile, vu le nombre de promeneurs en hiver!!!
    Tu dis que tu en as rencontré un comme si tu parlais d'une chose hyper précieuse!
    En tous cas il y en a un que tu as vu et nous non, c'est le bleu du ciel!

    RépondreSupprimer
  3. Si le ciel bleu (enfin presque), c'est parce que la photo date de quelques semaines. Mais bon, ne noircissons pas le tableau. L'intérêt des rencontres rares, c'est qu'on n'hésite pas à engager une discussion avec des gens qu'on aurait ignorés dans un lieu plus fréquenté.

    En tout cas, après toute cette grisaille, j'ai l'intention de savourer le printemps lorsqu'il arrivera...

    RépondreSupprimer
  4. Ce chemin de hallage incite à faire de belles ballades en vélo dès que les températures seront plus clémentes, ça doit être super! Je trouve que les couleurs des arbres en arrière-plan sont belles, malgré la saison tristounette.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures