réminiscences

Avec le vent, la pluie, et les premières gelées, la forêt s'est transformée. Mais alors que je pensais trouver les arbres complètement dénudés, j'ai eu la bonne surprise, en regardant en hauteur, d'en trouver quelques uns aux feuilles encore jaunes qui ressortent particulièrement dans la grisaille ambiante.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson