Sous le soleil de septembre

Il se passe quelque chose à la fin de l'été. Un changement subtil de la lumière, des couleurs. La texture même du silence change. L'air et l'eau deviennent plus limpides, le ciel plus dense. Le temps semble s'écouler à un rythme différent. Dans mon esprit, un déclic se produit, la naissance d'une sorte d'avidité, l'appel de l'étang, de la prairie et de la forêt.










Commentaires

  1. J'adore ces couleurs, cette lumière de fin d'été et bientôt d'automne. je n'aime pas les photos de plein été.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression de revivre en cette période. Enfin, quand je suis dans la nature, parce que dans les salles bondées d'étudiants masqués, j'ai beaucoup d’impressions, mais pas celle là.

      Supprimer
  2. Magnifiques images ! J'aime l'automne, ses couleurs et sa douceur ...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai remarqué cette lumière pour la première fois cette année ici, ce matin, et je me suis demandée pourquoi elle semble si différente. C'est le même soleil, le même endroit... Est-ce une question d'angle? De température de l'air? De couleur des arbres?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'air semble retrouver une certaine limpidité. Sur les photos de ce billet, les nuages, la palette de couleurs du ciel apporte beaucoup.

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Prunes de moisson

La glycine et le lila

Poste de radio à galène