Petite rétrospective

Voici presque un mois que je n'ai pas publié ici. J'ai été très occupé par les préparations, corrections d'examens et jurys, j'ai aussi pris quelques jours pour me reconnecter à un projet de recherche et je travaille actuellement sur les deuxièmes sessions d'examen. Tous ça depuis chez moi. 

Heureusement que je suis équipé et que je dispose d'une bonne connexion Internet. Travailler à la maison m'a toujours fait envie. J'économise une heure de transport et je suis très bien chez moi. Mais encore faut-il que le travail soit réalisable facilement à distance. C'est parfaitement possible pour l'enseignement, avec beaucoup de préparation. Dans l'urgence, ce n'était pas facile mais tout de même intéressant. Mais organiser des examens à distance sans aucune surveillance, c'est une toute autre affaire.

J'ai tout de même pris le temps de faire des sorties en plein air et des photographies. Beaucoup ont été publiées sur ma page photographique FaceBook parce que c'est beaucoup plus rapide que sur le blog. A propos, si vous êtes sur twitter, sachez que moi aussi @OlivierBailleux.

Voici un petit échantillon de mes photos des dernières semaines.








Commentaires

  1. Nous enseignons tous les deux des sujets bien différents, mais j'ai décidé de ne pas donner d'examens à mes étudiants cet automne, en tous les cas pas les examens traditionnels, parce que comme tu l'expliques, c'est vraiment la galère. A la place, je demanderai beaucoup plus de discussions et de reflections, et beaucoup plus de preuves de compréhension par l'application (et donc beaucoup moins de possibilité de tricher). C'est plus de travail pour moi évidemment, mais je crois qu'on a tous compris qu'on va travailler deux fois plus qu'avant pendant les mois qui viennent! Ta photo de cerises me fait saliver!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas eu ce choix pour des raisons de "timing". Il nous fallait organiser des épreuves courtes concentrées dans une période assez étroite.

      Supprimer
  2. Magnifiques photos comme toujours, pour certaines je les avais déjà vues mais je ne m'en lasse pas. Les cerises sont appétissantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et à présent ce sont les prunes, tout aussi belles et bonnes :-).

      Supprimer
  3. Les cerises , on dirait quelles ont été vernies.
    Belle mise en valeur des coquelicots.

    RépondreSupprimer
  4. Superbes photos : tout est beau, les reflets, les coquelicots devant les rouleaux de paille ...
    Magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la campagne au printemps, un plaisir renouvelé chaque année.

      Supprimer
  5. Toujours très ressourçant, merci pour votre travail !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un plaisir de partager ce genre de choses.

      Supprimer
  6. En cliquant sur le lien fourni par ton nom dans un commentaire sur mon blogue, j'ai vu sur ta page touitteure la photo du 11 juin où tu montres la technique de culture des haricots tuteurés par des plants de maïs. Sais-tu qu'il s'agit là d'une technique de compagnonnage agricole mise au point par les Autochtones Haudenosaunee (Iroquois) et qu'elle montre en fait deux des "trois soeurs" (la troisième étant la citrouille, qui poussait à l'ombre de tout ça)? Intéressant de voir cela utilisé outre-mer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'oubliais: la troisième soeur était soit la citrouille ou la courge... les deux cucurbitacées étaient cultivées de cette manière.

      Supprimer
    2. Je ne connaissais pas le nom de cette association ni la troisième plante. Ça ne doit pas être facile de récolter les haricots sans piétiner les courges. Je suppose qu'il faut utiliser des haricots à grains et tout récolter en même temps en automne. J'aimerais bien essayer.

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La glycine et le lila

Prunes de moisson

Poste de radio à galène