Un puits au milieu des bois

Je suis débordé de travail en cette période inédite. La mise en place des enseignements à distance est complexe. Ces deux derniers jours, j'ai réussi à assurer 10 heures de cours via Internet, en interaction avec mes étudiants, mais pour cela j'ai travaillé 14 heures hier et 12h aujourd'hui, ce qui fait que même si j'avais eu le droit de sortir je n'aurais pas pu le faire. J'ai toutefois un petit stock de photos à publier. Par exemple, celles présentées ici, qui datent du 8 mars, montrent un très ancien ouvrage qui faisait partie du système d'alimentation de trois étangs dont deux ne sont plus aujourd'hui que des vestiges engloutis par la foret.





---

Commentaires

  1. Par le passé, les forêts étaient des lieux de travail. Parfois, quand je marche en forêt par ici, je vois des murets, des petits cours d'eau encore bien tenu entre des murets, des pierres plates sur des chemins qui furent bien fréquentés. Toute une vie. Et il y a les fleurs. Je vois des anémones sur votre photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien vu, c'étaient les toutes premières anémones des bois de l'année.

      Supprimer
  2. C'est bien vert... Bien vert... Je suis vert... d'envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi que les arbres étaient encore nus. Mais ils doivent commencer à verdir en ce moment même et je ne peux pas assister à cette transformation que j'attends chaque année avec impatience...

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

La glycine et le lila

Prunes de moisson