Fleurs des champs

Des coquelicots, bleuets et autres fleurs en plein champs, c'est quelque chose que je ne vois jamais à la campagne, au delà d'une dizaine de kilomètres de Dijon. C'est paradoxalement près de la ville qu'il y a le plus de diversité végétale dans les cultures agricoles. 







---

Commentaires

  1. Tous ces champs fleuris , c'est un ravissement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à présent les coquelicots ont presque tous disparus.

      Supprimer
  2. Ah oui moi aussi, j'ai constaté qu'il y avait beaucoup de coquelicots et de bleuets cette année, on dirait qu'ils ont été semés !

    RépondreSupprimer
  3. Des champs de quoi ? Je ne vois pas quelle est la céréale dans laquelle se développent ces deux messicoles. A mon sens, c'est trop beau pour être honnête. Je ne dis pas que cela ne peut pas exister, mais comme les seules graminées que je vois sont sauvages, je me méfie énormément.
    Ceci dit, les photos sont belles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis retourné voir ce soir. En effet, c'est de l'herbe. Jachère ? Fourrage cultivé ?

      Supprimer
    2. Cela a été bien évidemment semé. Il se vend (ou donne parfois) des mélanges "jachères fleuries" pour les agriculteurs avec Grand coquelicot et Bleuet et autres espèces de "fleurs". Le problème est qu'il arrive assez souvent que les Bleuet notamment soient à fleurs doubles (ou de couleurs différentes). Ceux à fleurs doubles sont parfois non "fonctionnels" car stériles ou non fécondables par les insectes habituels. Pour contrer cela, une marque collective au niveau national est mise en place depuis quelques années : "Vraies messicoles" : http://www.fcbn.fr/vegetal-local-vraies-messicoles

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson