Les couleurs du deuxième acte

L'acte II du printemps est riche de couleurs. Voici quelques exemples.













---

Commentaires

  1. C'est beau!
    Ailleurs là ou il n'y a que très peu de variations saisonnières on se perd dans le temps.

    RépondreSupprimer
  2. Un arbre fleuri avec des ruches à côté , c'est parfait pour les abeilles et les futurs fruits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un pommier. Oui, des ruches dans un verger c'est génial.

      Supprimer
  3. vous nous ravissez le titre en premier
    votre lilas une folie les arbres bleancs les ruches et les autres parsemeé de pblanc touffes
    et le mur embellis de ses corolles d'arbustes
    plaisir plaisir à regarder avec joie dans ma chambre d'hopital
    ET LE bleu
    merci merci merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de quoi être transporté en cette saison bénie :-).

      Supprimer
  4. La 3ème est particulièrement belle dans les formes et dans les couleurs.

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement, j'identifie un plus grand nombre d'actes, même s'il y a des recouvrements et que c'est discutable. C'est mon propre ressenti et mes définitions. Bien sûr, certaines espèces peuvent sauter d'une catégorie.

    Acte 1 – pré-vernales : Perce-neige commun (Galanthus nivalis), Hellébore d'hiver (Eranthis hyemalis), Pétasite odorant (Petasites pyrenaicus), Hellébore fétide (Helleborus foetidus) [premières floraisons]…

    Acte 2 – vernales précoces : Petite pervenche (Vinca minor), Corydale solide (Corydalis solida), Nivéole printanière (Leucojum vernum), Cornouiller mâle (Cornus mas), Jonquille (Narcissus pseudonarcissus)…

    Acte 3 – vernales moyennes : Prunellier (Prunus spinosa) et autres Prunus précoces, Primevère acaule (Primula vulgaris), Cardamine des prés (Cardamine pratensis), Anémone des bois (Anemone nemorosa), Anémone pulsatille (Anemone pulsatilla), Tulipe sauvage (Tulipa sylvestris subsp. sylvestris), Violette odorante (Viola odorata), Muscari à grappe (Muscari neglectum), Pulmonaire officinale (Pulmonaria officinalis), Tussilage (Tussilago farfara), Pétasite officinal (Petasites hybridus)...

    Acte 4 – vernales tardives : Nivéole d'été (Leucojum aestivum), Lamier blanc (Lamium album), Lamier taché (Lamium maculatum), Ail des ours (Allium ursinum), Pâquerette vivace (Bellis perennis), Myosotis sp. plur., Jacinthe des bois (Hyacinthoides non-scripta), Stellaire holostée (Stellaria holostea), Orchis mâle (Orchis mascula), Merisier (Prunus avium), Cerisier à grappes (Prunus padus)…

    Acte 5 – post-vernales : Muscari à toupet (Muscari comosum), Muguet (Convallaria majalis), Euphorbia sp. plur. Aubépines à un style et à deux styles (Crataegus monogyna & C. laevigata), Iris jaune (Iris pseudacorus), Lamier jaune (Lamium galeobdolon), vesces diverses (Vicia sp. plur.), Ancolie commune (Aquilegia vulgaris), Silène dioïque (Silene dioica)…

    Acte 6 – estivales. La pleine floraison de la Grande marguerite (Leucanthemum vulgare) marque le début de l’été botanique, avec une part significative des grandes graminées sociales prairiales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous voici donc à l'Acte 5 ! Tout est allé si vite...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson