Champignons 2018

Cette année a été très particulière, puisqu’il y a eu très peu de pluie durant l'été et que la sécheresse a sévi en automne jusqu'en novembre. A de très rares exceptions près, je n'ai vu des champignons qu'en décembre dans mes forêts de plaine favorites, et en moins grande quantité que les années précédentes. Je n'ai pas vu une seule trompette, pas un seul pied de mouton, pas un bolet rude, pas plus de cortinaire violet, d'amanite panthère, et il y avait de nombreux autres absents. J'ai vu trois amanites tue-mouches, deux bolets orangés, une bonne quantité de nébuleux et de pieds bleus, des coulemelles et des coprins en abondance, et, surprise du chef, j'ai trouvé trois kilos de cèpes de Bordeaux une semaine avant les premières grosses gelées. Quand au spécimen représenté sur les deux dernières photos, qu'on croirait tout droit sortit d'un épisode de la le série Star Trek, je n'ai pas la moindre idée de ce que c'est.















Commentaires

  1. Sur les dernières photos, on dirait des vesses de loup très vieilles ?
    Quelle chance avec cette récolte de bolets !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que les vesses de loup ne sont pas jaune citron dans ma région. Après quelque recherches, je pense au scléroderme citron.

      Supprimer
  2. J'allais aussi suggérer des vesses-de-loup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense plutôt à ceci: https://fr.wikipedia.org/wiki/Scleroderma_citrinum
      Un truc pas commun dans ma région où le sol est calcaire, mais cohérent avec certaines singularité locales.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Prunes de moisson

Nouvelles cultures