Tableaux végétaux

Lorsque je suis tombé, au coin d'un bois (littéralement), sur ces scènes végétales, j'ai été subjugué. C'est le genre de trésors que je rencontre parfois au printemps et en automne.











Commentaires

  1. Les pieds de graminées que l'on aperçoit sur les photos semblent bien être de la Molinie bleue. Difficile de dire avec certitude quelles sont les conditions écologiques stationnelles, mais je dirais que le sol est acide et partiellement engorgé une partie de l'année. Si je me trompais, cela serait presque plus intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça semble être exactement le cas, puisqu'il y a des fougères dans cette zone, et qu'on a même vu parfois quelques bruyères. Mais pourquoi le sol est-il acide alors que dans la région, les sols sont généralement très calcaires ? D'ailleurs, il y a à quelques kilomètres d'ici une présence remarquable et ancienne de châtaigniers, essence très rare dans la région en raison de son manque d'affinité avec les sols calcaires.

      Supprimer
    2. Alors ne connaissant pas le coin, je ne puis qu'émettre une hypothèse : il se peut fort que sur certains plateaux (si nous sommes bien sur un plateau), il existe une couverture d'argiles à silex qui recouvre les roches calcaires. Ces argiles à silex ont ailleurs été érodées et évacuées depuis bien longtemps. Elles génèrent donc des sols humides et acides. Oui, j'avais détecté la Fougère aigle, le Bouleau verruqueux et peut-être la Bourdaine. Le Châtaignier est en effet logique sur ces sols (s'ils ne retiennent pas trop l'eau localement).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Prunes de moisson

Nouvelles cultures