Un soir entre l'été et l'automne

Alors que la sécheresse impacte durement les sols de surface, grillant littéralement la végétation, certains ruisseaux coulent encore, tel le Ru Blanc dans sa partie inférieure, niché dans un havre de verdure. La dernière photo a été réalisée à deux bons kilomètres dans la direction de Saint Martin du Mont, et 130 mètres plus haut. Une averse récente avait dû revigorer les plantes protégées par l'ombre des arbres.





+++

Commentaires

  1. Lumière sur la verdure, l’ensemble est apaisant ...
    Bravo pour ces photos superbes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est apaisant; un lieu idéal pour se ressourcer avant l'arrivée du froid.

      Supprimer
  2. Un joli coin qui donne une sensation de fraîcheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une eau limpide, des strates de tuf, une végétation luxuriante, c'est un petit paradis lorsqu'il n'y a pas trop de touristes...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Prunes de moisson

Nouvelles cultures