Hiver vert

Or donc la neige est tombée ce matin du 30 octobre 2018. Elle a très rapidement fondu à l'altitude dijonnaise, mais n'ayant pas d'enseignement cette semaine (je travaille à la maison, et j'ai de toutes façon déjà bossé plus de 200 heures ce mois-ci) j'ai pu prendre ma voiture pour me rendre sur les hauteurs près du village de Pasques (on prononce Pâque). Et je n'ai pas regretté le déplacement. Voici d'abord quelques photos "naturelles"...





Puis une série de variantes d'une même prise de vue avec différents effets expérimentés avec la version d'essai de Topaz Studio. C'était l'occasion de me faire plaisir après quelques semaines très chargées qui ne m'ont pas laissé le loisir de faire beaucoup de photos :-).










Commentaires

  1. Très belles photos (j'aime moins celles où on remarque bien que c'est retouché) mais... le sujet me plait moins, disons que je préfèrerais des photos de printemps ou d'été, en ce moment ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment, chez toi la neige dure 6 mois alors que chez moi environs 2 heures. Dans cette série, je préfère les photos transformées, car elle sont plus abstraites, comme des peintures, et sont des portes vers l'imaginaire.

      Supprimer
  2. Les 4 dernières pourraient être des tableaux de peintres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A une certaine échelle, oui. Agrandie, elle feraient certainement apparaitre certaines régularités trahissant une fabrication artificielle. Mais la différence sera plus difficile à voir lorsque les IAs seront plus abouties.

      Supprimer
  3. Quelle chance, pour nous que de la pluie et du grand vent ! j'adore cette "poudrée " . La 1ère neige c'est toujours beaucoup d'émotion .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait d'avoir des sites à plus de 500m d'altitude à 20 minutes de voiture de chez moi change tout !

      Supprimer
  4. un joli jeux de transformation! j'aime tout!

    RépondreSupprimer
  5. Mardi, de retour de la Bretagne et de la Touraine, j'ai été surpris de trouver des traces de neige dès Bourges et bien sûr le Morvan et ses abords étaient bien blancs. Dans le Haut Morvan, il avait dû en tomber pas loin de 20 cm.
    Superbes clichés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'automne doit être nettement plus avancé la bas.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Prunes de moisson

Nouvelles cultures