Depuis Cap Fréhel en direction d'Erquy

Entre la lande de bruyère et la mer d'émeraude, séparées par une falaise de granit rose, le chemin des douaniers nous offre une vue extraordinaire. Un site remarquable à ne pas manquer si vous passez dans la région. Mais attention, sur des kilomètres il n'y a pas un arbre, ni même un buisson, et très peu d'endroits où s'assoir pour se reposer un peu.











Commentaires

  1. Un paysage de fin des terres... On a envie d'y rester!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une frontière qui devait être bien mystérieuse pour nos lointains ancêtres avant l'invention de la navigation...

      Supprimer
  2. c'est absolument magnifique , sauvage , le paysage de rêve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré les centaines de touristes concentrés à quelques kilomètre, la nature est encore très présente ici. Intouchable, sanctuarisée par nécessité de conservation, mais encore intacte.

      Supprimer
  3. les bruyères ont mieux résisté que dans le Finistère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été étonné de les voir si belles cette année.

      Supprimer
  4. Magnifiques photos ! Belle lumière sur toutes ces couleurs. C'est la Bretagne que j'aime, sauvage, on se croirait seul au monde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur les photos en tout cas, mais au mois d'aout, on croise quand même un groupe de marcheurs toutes les 3 minutes :-).

      Supprimer
  5. Excellentes prises, ces landes climaciques qui "tombent" dans la mer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon écran orientable me permet de viser en maintenant l'appareil à bout de bras :-).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Prunes de moisson

Nouvelles cultures