Tout près de chez moi

Voici quelques scènes printanières (qui datent que quelques semaines) saisies à deux minutes de marche de ma maison. J'estime que vivre dans un tel cadre est une chance. D'un coté, un ravin humide et ombragé, couvert de chélidoine, où règne un gros tilleul. De l'autre, une combe calcaire colonisée par des frênes à fleurs, des buis, des alisiers. Dans une troisième direction, des jardins et des vergers parsemés de fumeterres.
















---

Commentaires

  1. Joli coin, mais y a-t-il des serpents ?
    Sur les 2 dernières, est-ce un cognassier au premier plan ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien sûr, il y a des couleuvres et des vipères, surtout dans les combes.

      Supprimer
  2. HA! la Chélidoine qui a soigné ma verrue !

    RépondreSupprimer
  3. C'est tellement beau ... ça motive pour aller marcher !
    Ah ! La nature au printemps, c'est sublime ...

    RépondreSupprimer
  4. Ah joli et intéressant. Donc, tout près de chez toi, si tu as un ravin humide, tu dois avoir une forêt de ravin où en plus du tilleul, il doit avoir des fougères typiques : c'est un habitat d'intérêt européen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste en limite du village, bordé par des maisons et l'église, et j'ignore si le mot "ravin", utilisé localement, est parfaitement adapté. En bas de la pente abrupte, il y a un verger aménagé par la commune, qui ne produit pas beaucoup de fruits mais est un lieu de promenade agréable :-).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Prunes de moisson

Nouvelles cultures