Scènes singulières

Voici quelques scènes graphiques capturées au cours du mois de mai. Le voile qui enveloppe les Fusains d’Europe a été tissé par les chenilles de l'Hyponomeute. Presque tous les fusains ont été complètement défoliés cette année, comme d'ailleurs l'an dernier, et s'activent à produire de nouvelles feuilles.










---

Commentaires

  1. beau et terrifiant à la fois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça m'a surtout fait peur l'année dernière, quand je pensais que les arbustes allaient mourir. Mais si ce truc s'installe sur la durée, il seront quand même affaiblis.

      Supprimer
  2. Les chenilles ignorent la signalisation routière, de toute évidence... Ou sont-elles considérées des "exploitants"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne sont pas des véhicules à chenilles, donc la signalisation est ne s'applique pas à elles :-).

      Supprimer
  3. si la nature ne se respecte pas entre elle !
    inquiétant cet envahissement
    plus d'insectes ? mais hier j'ai du faire retraite de la forêt à cause d'eux et prendre des anti- allergiques tant ils ont fait bombances sur mes jambes (à travers les chaussettes et sur mon cou à travers un foulard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La nature, à mon avis, ne connait ni droit, ni justice, ni équité, ni respect, ni morale. Tout au plus un équilibre s'installe pendant un certain temps. Un des plus grands briseur d’équilibre, depuis longtemps, est Homo sapiens, mais sur ce coup là je ne sais pas s'il a une responsabilité :-).

      Supprimer
    2. Ah, oui, concernant les insecte, nous rentrons dans la période où la forêt devient inhospitalière, jusqu'à fin septembre. Patience :-).

      Supprimer
  4. La première est spectaculaire.
    L'avant dernière , si mes souvenirs sont bons , j'y étais.
    Quand au panneau , joli pied de nez des chenilles , humoristes à leur insu.

    RépondreSupprimer
  5. Il y aura donc beaucoup de papillons ? L'année dernière si mes souvenirs sont bons, les fusains avaient le même aspect, ce qui ne les a pas empêché d'avoir beaucoup de fruits. Impressionnant.
    Ma photo préférée, c'est l'avant-dernière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas comment la population de papillons peut baisser ou revenir à zéro de manière "naturelle". Hiver rude ? Manque de nourriture pour que les trop nombreuses chenilles arrivent à maturité ?

      Supprimer
  6. Elles ont drôlement bien exploité, les chenilles !
    C'est impressionnant tout de même ... et beau à la fois !!!

    RépondreSupprimer
  7. Observant la chose depuis assez longtemps, je ne trouve pas que les attaques sont aussi violentes tous les ans et selon les endroits, certains y échappent régulièrement alors que d'autres y échappent rarement. Il n'est pas à exclure que les changements climatiques exacerbent le "problème" (car je ne sais pas si c'en est un, n'étant pas documenté sur la question).

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson