Au bonheur des chevaux

Les équidés ont l'air heureux dans les prés en cette saison, même si certains doivent faire attention de ne pas manger les renoncules qui sont à l'apogée de leur floraison.






---

Commentaires

  1. Oula tu es malade ??? Ce n'est pas si souvent que tu mets des équidés en photo. Ceux là sont-ils fourbes ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je ne suis pas entré dans leur pré ;-).

      Supprimer
  2. C'est un nouveau jeu. Il faut chercher l'intrus parmi les chevaux. :-) Je crois que j'ai trouvé! Ils sont beaux ces animaux mais ils doivent faire attention aussi aux tiques. Il y a une dame qui a un blog et qui parle souvent de ses chevaux. La semaine dernière, son vieux compagnon est mort à cause d'une tique. Foudroyant. Pauvre bestiole. La dame en question était très triste. Et nous aussi du coup. Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, les chevaux et les vaches peuvent être infestés de tiques et c'est un vrai problème. J'ignorais que ça pouvait même les tuer :-\.

      Supprimer
  3. La galère tout ces boutons d'or... on oublie leur toxicité quand ils illuminent les près !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la campagne est idyllique en photo, mais ceux qui y travaillent sont confrontés à de nombreux problèmes.

      Supprimer
  4. Normalement, ils ne les mangent pas.
    C'est aussi pour ça qu'on alterne les animaux dans les près, vaches et chevaux se complètent et peuvent même cohabiter. Et les ânes, quels bons compagnons! chacun s'y reconnaît!!!!
    C'est marrant , pendant ce temps , ma sœur a mis des vaches sur son blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet âne apporte un peu de fraîcheur au milieu des chevaux :-).

      Supprimer
  5. De belles scènes... Je connais mal les chevaux, mais je reste fascinée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je considère ces animaux comme assez imprévisibles et j'évite de m'en approcher plus que de raison. Ils ont encore l'instinct des proies que leurs ancêtres représentaient pour les prédateurs dans l'environnement naturel, et sont donc souvent craintifs.

      Supprimer
  6. Je trouve ces photos superbes, j'adore tous ces animaux, quelle belle campagne !
    Oui, beaucoup de boutons d'or cette année, mais je crois qu'ils ne les mangent pas, ils les évitent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais ce doit être difficile. Je ne sais pas si les feuilles sont aussi toxiques. Cela pose t-il problème dans le foin ?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson