Le Gray 1

Je viens de terminer la vidéo de présentation de mon prototype et je vous en donne la primeur, avec la mission, si vous l'acceptez, de vérifier si la vidéo est bien lisible et en particulier s'il n'y a pas de problème de synchro entre son et image car j'ai un doute sur certains paramétrages.

La vidéo est courte et il y a un clin d’œil rural à la fin :-). Vous pouvez tenter la visualisation directement sur le site Youtube en cliquant sur le bouton adéquat en bas à droite. La qualité est semble t-il bien meilleure.

Commentaires

  1. Tout fonctionne parfaitement!
    Même si j'avoue que je suis dépassée par tout ce que tu racontes!
    J'ai bien compris que tu nous faisais un ordinateur sans "Intel" après...
    Je vois bien que ça fonctionne...
    Je suis admirative du résultat!
    Quant à Gray 1 je pensais que c'était un nom de baptême clin d'œil, pas un mode de calcul!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merveilleux! Vraie vieille école quand nous pourrions construire des systèmes à partir de composants de base.
    Je trouve beaucoup d'ingénieurs professionnels ne comprennent plus comment les ordinateurs fonctionnent à ce niveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand la technologie était à dimension humaine. Aujourd'hui, beaucoup d'ingénieurs assemblent des "boîtes noires" dont ils ne maîtrisent pas le contenu, mais la complexité atteinte de la technologie rend cela inévitable. J'estime avoir eu de la chance de vivre le début de la micro-informatique :-).

      Supprimer
  3. c'est génial,tiens ça me fait pense que je dois faire réparer quelques trucs à mon pc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien fonctionne bien pour l'instant. Heureusement car j'en fait un usage intensif :-).

      Supprimer
  4. Bref , autant dire que c'est du chinois pour moi mais admirative aussi d'autant d'intelligence.
    J'aime bien la musique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A force de creuser un domaine, on peut accéder à un niveau de compréhension qui était inaccessible au départ. J'ai réalisé un ordinateur il y a environ 25 ans, en utilisant un microprocesseur, mais je n'aurais pas eu l'ambition à l'époque de faire un ordinateur sans microprocesseur :-).

      Supprimer
  5. à part wagner et encore ..je suis totalement ignorante et perdue...mais j'admire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que cela doit plus parler aux initiés, mais c'est sympa d'avoir regardé :-).

      Supprimer
  6. Je suis admirative bien que je ne maitrise aucunement le mécanisme classique des ordis.
    Je sais qu'ils fonctionnement sur le système binaire et je n'aurais jamais pensé qu'on puisse en faire fonctionner sur le principe de la suite Fibonacci... Chapeau!!
    Par contre, ce que tu ne nous dis pas c'est si ton Gray 1 est plus performant que les classiques, plus sûr dans le temps et envers le hacking et les virus, ni comment il mémorise les données. Son utilisation est-elle la même?
    Penses-tu pouvoir le commercialiser et si oui dans quelle mesure??
    Et j'ai dû en oublier des questions!!
    Curieuse de lire ta réponse, je repasse demain!! ;-)
    Bonne soirée l'ami!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces questions ! J'aimerais que mes étudiants en posent plus souvent.
      Le suite de Fibonacci est juste un exemple de programme simple dont on peut facilement vérifier le bon déroulement. C'est l'archétype de l'exercice qu'on donne aux programmeurs débutants.
      Cet ordinateur peut exécuter des programmes plus complexes, et j'ai déjà quelques idées pour la version définitive...
      La puissance du Gray 1 est comparable à celle des tous premiers micro-ordinateurs des années 1970, mais il est conçu différemment. Son intérêt est essentiellement pédagogique car il peut illustrer différents aspects pratiques et théoriques de la science informatique.
      Sa conception relève de la "rétro-innovation". Il stocke par contre ses programmes dans une mémoire moderne, similaire à celle des clés USB :-).
      Il pourrait être commercialisé de manière anecdotique en visant un public très restreint de passionnés de rétro-informatique et de machines insolites :-).

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse, Olivier,
      Ce doit être passionnant de développer une telle machine et surtout de creuser dans dans rétro-informatique qui doit offrir des chemins encore non ou peu prospectés.
      Bonne semaine :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures