Une étrange fontière entre la brume et la lumière

Au moment où j'arrive sur la petite route qui mène au hameau de Fley, la brume se lève. Je m’arrête pour photographier ce lieu familier que je redécouvre sous cette lumière si particulière. Une 4L passe. Même ici je n'en vois jamais. Était-ce un fantôme ? Nous sommes dans la campagne éternelle : des prés, des vieilles pierres, une rivière, un environnement qui invite à prendre le temps de vivre.
Puis je suis parti à vélo et pendant tout l'après-midi cette frontière entre la brume et la lumière a continué à faire mon bonheur. Il y a des journées comme ça, dont on garde longtemps le souvenir.







Commentaires

  1. la brume, un sujet toujours photogénique et beau .. et ces boules givrés sont magnifiques aussi...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi il y en a souvent à disposition l'hiver, faute de neige et de glace :-).

      Supprimer
  2. La 4L associée aux souvenirs d'enfance mais pas que! J'ai eu l'occasion d'en conduire une le temps d'un aller/retour Lyon - haute-savoie!
    Le genre de véhicule qu'on aimerait avoir dans son garage pour promener le dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le 2CV... J'ai un collègue qui a une 4L comme unique voiture. Mais il habite en ville et prends les transports en commun pour aller travailler.

      Supprimer
    2. Oui la tablette ne m'a pas permis de finir mon commentaire mais j'ai quelques bon souvenirs d'une 2 CV d'un certain Mr D.

      Supprimer
  3. Ma préférée est de loin la première.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est sans équivoque la deuxième, qui a un parfum d'enfance.

      Supprimer
  4. les photos avec de la brume,en général,elles sont belles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tant de nuances de brume que la palette est large :-).

      Supprimer
  5. Romantique à souhait... j'aime aussi la première, mais je comprends que la 4L te fasse craquer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faute de 2CV (camionnette de préférence) ;-). C'est vrai, cette 4L évoque la campagne de mon enfance. Mais c'est surtout la lumière particulière qui me plait sur la première photo.

      Supprimer
  6. C'est vrai que la brume offre des opportunités mystérieuses, parfois somptueuses et tes photos le rendent parfaitement bien dans cette belle publication.
    Désolée pour "tes" merles!!!!
    Bon weekend, Olivier

    RépondreSupprimer
  7. Bien que ça ne soit pas un temps de saison, j'aime beaucoup ces lumières que nous avons actuellement. Ambiance douce, feutrée.Les 2 premières me plaisent bien. Le clocher est joli sur les dernières, comment s'appelle le village ?
    J'ai toujours une attirance particulière pour les clochers, nous avons une telle variété. Ici, on trouve plutôt des clochers à "l'Impériale"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Beaumont sur Vingeanne, le bien nommé :-). C'est vrai qu'il y a une certaine variété de clochers dans une région de quelques kilomètres de cotés.

      Supprimer
  8. Vos vues sont toujours un régal ; bonne continuation pour 2016

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes