Ecluses

Au bord de mon canal préféré, il y a des habitations d'éclusiers inoccupées faute d'un accès carrossable et peut être aussi parce qu'elles ne sont pas alimentées en eau potable. Les écluses sont à présent toutes automatisées, mais celles-ci l'ont été bien avant les autres. Sur un des bâtiments, la plaque d'identification émaillée a manifestement été volée. Sur l'autre, on peut remarquer le soin avec lequel cette plaque est réalisée, le souci du détail étant poussé jusqu'à ajouter une petite pointe qui guide l'eau de ruissellement vers un tuyau d'évacuation de manière à éviter que des traces se forment sur le crépi de la façade. Bien qu'essentiellement utilitaires, ces constructions sont d'une très grande qualité.










Commentaires

  1. Qu'il doit être paisible de vivre dans ce type d'habitation! Enfin peut être pas au quotidien mais comme maison de vacances pourquoi pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A part le beep strident lorsque l'écluse se met en marche ;-). Malgré cet inconvénient, je vivrais volontiers au bord de ce canal.

      Supprimer
  2. Des vieilles dames au charme suranné... Je connais beaucoup de petites gares qui ont cette allure... hélas souvent abandonnées, sans vie... Dommage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur ce canal, la plupart des écluses sont habitées. Seules celles qui n'ont pas d'accès autre que le chemin de halage sont inhabitées.

      Supprimer
  3. j'en ai découverte une vers montreuil-juigné récemment

    RépondreSupprimer
  4. La 6 pour son arbre " multitroncs " remarquable :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui aurait mérité un champs plus large, mais l'objectif monté sur mon appareil ce jour là ne le permettait pas.

      Supprimer
  5. Pas alimentées en eau potable , un comble !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une supposition. Il y avait un puits à coté. Ce canal a été construit entre 1880 et 1907 et au début, on peut imaginer qu'aucune écluse n'avait l'eau courante.

      Supprimer
  6. j'imagine qu'elles pourraient faire le bonheur de sans abris , non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, peut-être s'ils pouvaient se procurer des provisions...

      Supprimer
  7. ne serait ce la maison de mon rêve?
    So

    RépondreSupprimer
  8. Dommage d'avoir abandonné ces maisons comme les gares et les forestière...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont quand même des exceptions et le patrimoine que représente ce canal et ses installations est quand même globalement préservé, bien que je m'inquiète pour certains ponts par exemple.

      Supprimer
  9. Ah j'aime beaucoup ces petites maisons d'écluse, j'ai fréquemment l'occasion de passer devant, en longeant la Saône. J'aurais aimé en habiter une. Dommage que certaines ne sont plus entretenues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui les sauvent, c'est quand elles peuvent être habitées :-).

      Supprimer
  10. Un beau reportage radiophonique sur le canal de Bourgogne et ses éclusiers :
    http://www.franceculture.fr/emissions/sur-la-route/sur-la-route-des-eclusiers-sur-le-canal-de-bourgogne

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes