En rouge et blanc

Chaque année, j'essaie d'être en forêt au moment où ces amanites si particulières pointent le bout de leurs chapeaux. Les plus grandes sont les plus difficiles à photographier.












Commentaires

  1. Si bellement vénéneuses... Le symbole du champignon!

    RépondreSupprimer
  2. lumineux! j'ai essayé aussi de photographier les champignons...et...j'ai attrapé une tique...infection et antibiotiques... bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça m'est déjà arrivé. Les bottes en caoutchouc apportent une sécurité supplémentaire, mais le risque existe toujours avec ces bestioles de surcroît particulièrement repoussantes.

      Supprimer
  3. oh excellente les mises au point avec ces arrières

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvent, j'ai combiné plusieurs photos avec des mises au point légèrement différentes et une grande ouverture pour un arrière plan flou. Mais les photos sont faites avec un reflex grand public à capteur APS-C et j'aimerais bien traiter ce sujet en plein format :-).

      Supprimer
  4. Top pour la 1 et la 6 , ils sont mignons tous les deux. . on dirait que le grand protège le petit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ce n'est pas si facile d'en photographier plusieurs en même temps. D'autant que le terrain est rarement dégagé !

      Supprimer
  5. des photos super! bonnes compositions.
    bon weekend Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Le Week-end sera consacré à rechercher de nouveau trésors dans la nature :-).

      Supprimer
  6. Toujours aussi fascinantes ces amanites!
    Elles ont un petit quelque chose de magique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une magie qui fait pardonner l'appareil bas de gamme utilisé, par contre avec un objectif de grande qualité.

      Supprimer
  7. En forêt magique des chtroumphs de Dampierre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre Vingeanne et Saône, au pays de la Galuche ;-).

      Supprimer
    2. C'est un monstre aquatique vivant dans la Vingeanne et qui s'attaque aux enfants ne sachant pas nager, raison pour laquelle il ne doivent pas approcher de la rivière sans être accompagnés :-).

      Supprimer
  8. Quelles sont belles ! J'ai une préférence pour la 1ère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je luis préfère la 2, pour un arrière plan plus doux.

      Supprimer
  9. La série est magnifique, de jolis bokeh avec une belle luminosité. Je me doutais bien que tu allais les photographier - j'attendais les photos avec impatience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je regrette tout de même de ne pas avoir utilisé mon Sony plein format (les photos ont été réalisée avec un Canon APS-C), mais avec mon objectif macro Sony la mise au point manuelle est dure et se fait par à-coups :-\.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes