Eté de paille et d'or

Pour réaliser cette prise de vue, j'ai demandé à une certaine madame C. (que je remercie de s'être prêtée à l'expérience) de passer à vélo sur cette route après m'être positionné à plusieurs centaines de mètres sur une route parallèle. En effet, les cyclistes sont rares dans cet endroit et sans cette mise en scène, j'aurais pu attendre des heures sans en voir un seul.





Un peu plus tard dans la soirée, je suis parti avec Lourdingo, mon fidèle vélo, en quête d'une autre scène d'après moisson. Et encore une fois j'ai été saisi par la lumière, la beauté simple de ce paysage éphémère, dans l'ambiance calme et sereine de ce soir d'été.



Commentaires

  1. Tu nous fais passer de l'été à l'hiver avec tes noirs blancs très inspirés! C'est beau, les plats pays!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout quand ce n'est pas complètement plat :-).

      Supprimer
  2. un pull rouge et un vélo lourdingo font un effet ' boeuf' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le T-shirt rouge était un hasard... heureux.

      Supprimer
  3. Madame C merci d'avoir mis un tee shirt cela tranche vraiment bien sur les photos d'Olivier et de jouer le jeu !
    Ces couleurs de la nature sont splendides

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et déjà elles disparaissent au profit de la couleur de la terre car la plupart des champs sont déchaumés.

      Supprimer
  4. C'est toujours sympa d'avoir une aide en rouge !

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Le graphisme minimaliste s'y prêtait bien :-).

      Supprimer
  6. Tiens , tiens ça me rappelle les vacances!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, et de très bons moment passé sur les routes :-).

      Supprimer
  7. Le top aurait été que le champ traversé par Mme C soit celui des deux dernières photos dont je préfère de loin le cadre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a peut être des choses à faire avec Photoshop ;-).

      Supprimer
  8. Mise en scène réussie ,la dernière m'inspire un anagramme du titre: "épillet d'été a doré" :)
    Les épillets ont le chic pour pénétrer dans les oreilles des chiens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas le mot, mais je me rappelle bien avoir passé de mauvais moments, enfant, avec ces trucs dans les chaussettes :-).

      Supprimer
  9. Au Canada on donne des prénoms à nos voitures, toi tu donne un prénom à ton vélo ;) J'adore la première photo! Merci à Madame C. et à son joli t-shirt rouge!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette histoire de prénom est révélatrice de l'importance qu'on accorde à certains objets :-).

      Supprimer
  10. C'est vraiment beau de voir ça. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand l'occasion se présente, c'est toujours un plaisir de partager une scène intéressante :-).

      Supprimer
  11. Je préfère vois les rouleaux de paille sous un ciel bleu !!!
    Elle paraît toute petite ta dame en rouge dans ce décor si vaste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça donne aussi un très beau rendu sous un ciel d'orage, mais l'occasion ne s'est pas présentée cette année.

      Supprimer
  12. Mes préférées, la 1ère et les 2 dernières. Une pointe de rouge me rappelle que Corot en mettait toujours dans ces peintures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les couleurs chaudes sont de circonstance :-).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes