Différentes fleurs de mai

Voici quelques photos prises au cours du mois dernier. Elles ne sont pas toutes de même qualité car dès le mois de mai, la lumière devient dure en journée et je n'ai pas toujours le loisir d'aller dans la nature le soir ou le matin. L'été qui arrive à grands pas n'est pas la saison idéale pour le photographe. J'espère vous réserver toutefois quelques bonnes surprises.

















Commentaires

  1. tout est dans la manière de transformer les plantes que je trouve indésirables en oeuvre d'art !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais référence au pissenlit et au gaillet, j'imagine :-).

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ah, les églantines de mai. Elles sont tellement belles dans les haies sauvages.

      Supprimer
  3. Beaucoup de douceur, c'est vrai, sur tes photos... Mais la lumière dure ne me gène pas. Elle peut être une alliée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, peut-être mais les ancolies auraient été mieux mises en valeur dans la lumière du petit matin...

      Supprimer
  4. Pissenlit en semence , les deux églantines et la dernière ancolie sont mes préférées.
    Des photos de semence de pissenlit , j'en ai vu beaucoup sur internet mais la tienne est la plus belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quand même de jolis clichés (montages ?) avec les graines qui s'envolent :-).

      Supprimer
  5. Les pissenlits! les muscaris à toupets et la brize amourette , discrète dans la dix.
    Rappelez vous l'herbe, dont les épis tremblent, qui nous restait dans la bouche, si on se laissait prendre au jeu ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est donc ainsi qu'on appelle cette graminée. Ce nom est très poétique :-).

      Supprimer
  6. Les églantines, j'adore ! elles sont tellement délicates.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont déjà fanées, alors que les fleurs d'été apparaissent en bordurez de route

      Supprimer
  7. Olivier, je me suis amusée à faire travailler mes élèves à l'aquarelle avec du sel, et deux d'entre elles ont choisi vos ancolies comme support d'expérimentation. Je vous en enverrais volontiers un aperçu mais je n'ai pas votre adresse. Si ça vous dit, la mienne est sur mon blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Mon adresse est simplement mon prénom, suivit de @, suivit de mon nom, suivi de .net

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures