Je pleure aussi ta peine

Je ne parle généralement pas de l'actualité sur ce blog, mais les circonstances sont particulières après la plus grave atteinte à la liberté d'expression commise en France depuis longtemps. La liberté d'expression, c'est la liberté de dire, d'écrire, de dessiner des choses qui peuvent choquer certaines personnes. C'est ce que fait Charlie Hebdo, une revue que je ne lisais pas mais dont j'espère pouvoir acheter le numéro qui sortira mercredi prochain. Il sera tiré à 1 million d'exemplaires et à mon avis le demande sera bien supérieure.

Je pense aux paroles du Choeur des Esclaves dans la version interprétée magistralement par Nana Mouskouri : "Quand tu chantes, je chante avec toi liberté, quand tu pleures, je pleure aussi ta peine..."

Commentaires

  1. Merci pour ces quelques lignes Olivier . Sobres, elles expriment parfaitement mon ressenti. J'ai pensé aussi tout de suite au "Choeur des esclaves" dans NABUCCO de Verdi, je ne lisais pas Charlie-Hebdo, mais appréciais les oeuvres de Cabu que je connaissais le mieux ...Je souris ou ris lorsqu'un dessin satirique accroche mon oeil, ici ou là. Des gens, plus tristes que des portes de prison, ne supportent pas ceux qui rient !!!

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Olivier,

    je vous cache pas mon désarroi et mon émotion depuis deux jours, je connaissais Cabu uniquement devant ma petite lucarne quand j'étais enfant c'est à dire avec ses dessins du grand dudude chez dorothé le mercredi après midi
    aussi enfant j 'écoutais chez Maritie et Gilbert Carpentier cette version de verdi par Nana Mouskouri, toujours aussi poignant " cette putain" de chanson, merci ^^
    j'espère avoir une ou deux version de charlie, mon tout premier, j'en suis désolé, j'étais plutôt " echo des savanes" avec l'ignoble et si drôle Vuillemin

    Rip**

    jorge

    RépondreSupprimer
  3. Impossible d'ignorer cet acte barbare ....
    Louise

    RépondreSupprimer
  4. Comment ne pas en parler? Le choc est profond et on a l'impression d'avoir perdu une partie de notre jeunesse!

    RépondreSupprimer
  5. Tout à fait . Nous sommes Charlie même si on ne le lit plus comme du temps de notre jeunesse bien que...
    Vive la liberté d'expression !
    Le choeur des esclaves que nous avons chanté le 6 juin 2014 ! C'est fort !
    J'aime beaucoup la dernière photo de ton précédent billet ! Aujourd'hui elle me rassure !

    RépondreSupprimer
  6. La guerre est déclarée,j'espère que dimanche, les personnes de tout bord, qui iront défiler sauront faire passer leurs idées politiques au second plan.
    Tous unis contre des barbares.
    Nous ne devons pas avoir peur.

    RépondreSupprimer
  7. Surtout que les gens n'oublient pas qu'ils ont été des Charlie. En espérant que dimanche tous est une dignité sincère, unis sans idéaux politique...

    RépondreSupprimer
  8. Soyons plus forts que ces barbares qui ne connaissent que la violence........

    RépondreSupprimer
  9. .J'espère que l'unité du weekend dernier continuera longtemps.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson