Automne vert

Voici quelques photos de champignons sur fond vert qui résument bien cet automne 2014. Les couleurs des feuilles sont juste en train de changer en forêt et j'espère avoir l'occasion de saisir quelques scènes avant que les premières gelées dénudent complètement les arbres.



En fait, il y a bien quelques feuilles jaunes en plaine, mais elles ne restent pas longtemps accrochées aux branches. La photo ci-dessous a été prise à quelques pas de ma maison. On y distingue en arrière plan l'église du village.


La transition est visible sur les deux photos suivantes. Certains arbres ont perdu presque toutes leurs feuilles, les autres se parent de quelques touches dorées.

Et pour finir cette série, encore quelques champignons sur fond vert.  Les amanites tue-mouches se font rares dans les bois. Celle de la dernière photo est la plus grande que j'aie rencontrée cette année : près de 30 cm de haut.



Commentaires

  1. photos d'une belle sensibilité...superbe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Je suis surtout satisfait des deux premières, mais les autres apportent de la diversité.

      Supprimer
  2. Ils sont tout mimi les petits parapluies des premières photos!!!!
    Tu as trouvé un coing pourri, ici pas un de ces fruits... Le gel de printemps???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je réalise seulement maintenant qu'il s'agit d'un coing. Je pensais que c'était une poire, et pourtant j'ai cueilli quelques fruits sur ce cognassier en septembre !

      Supprimer
  3. Une excellente série, Olivier. La première photo est mon préféré. Quelle ambiance. Magnifique! La série précédente est très original. Bravo. Salutations des Pays-Bas, Joke

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de venir de si loin visiter mon blog ;-). Les premières ont aussi ma préférence.

      Supprimer
  4. merveilleux champignons...je les imaginent dans un film comme minuscule ! superbe moisissure (monillose ?) j'aime ces photos artistiques qui laisse une grande part à l'imagination.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais pu enlever la feuille collée à l'arrière du coing moisi. Je ne l'avais simplement pas remarqué. Je suis plus guidé par l'ambiance qui se dégage d'une scène que par tous les détails qui se verrons ensuite sur la photo...

      Supprimer
  5. Je viens d'admirer tes quatre dernières séries automnales et je te dis trois fois bravo, quatre fois !!!!
    Comme c'est beau et poétique à souhait !
    La trois et la cinq de ce jour sont mes préférées !!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, c'est intéressant que tu préfère la trois. Je l'aimais bien jusqu'à ce que je saisisse les deux premières, avec je crois les mêmes champignons mais une lumière différente. C'est pour cela que je mets souvent plusieurs interprétation d'un même thème.

      Supprimer
  6. Très déco
    entre la première qui me fait penser à des lampes d'ambiance de salon et les fruits séchés du frêne qui font très guirlandes de noël.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas quel est le nom de l'arbre dont les akènes brillent dans la lumière, mais ce n'est pas un frêne, en tout cas pas la variété qui pousse dans ma région. Quand je tape "arbre akènes brillent lumière" dans Google, j'obtiens comme réponse des liens sur mon propre blog !

      Supprimer
  7. J'aime bien cette photo du dernier coing pourri sur l'arbre qui a résisté aux intempéries !
    Sur les arbres, j'aurais cru y voir des fleurs.
    L'amanite est impressionnante de hauteur quand on voit le petit à côté !
    J'aime bien les petits champignons aux chapeaux pointus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette année, les coings ont pourri avant de bien murir, mais rares sont ceux qui sont restés accrochés aux branches de cette manière. C'est une curiosité :-).

      Supprimer
  8. Tres belles photos! Bonjour de Montreal, Canada.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chez vous, où l'automne doit être déjà terminé :-).

      Supprimer
  9. La photo du coing est sympa, tout comme la grande amanite à maturité. Très peu consommé, cette fois ci les insectes et limaces ont fait attention !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elle était étonnamment préservée pour sa taille, cette amanite. Beaucoup sont mangées à peine sorties de terre.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes