Automne brun


En quelques jours, les couleurs vives se sont estompées. Elle ont été remplacées par une palette de bruns, marrons et beiges. Mais ce changement n'altère en rien la splendeur de la nature, même lorsque le brouillard s'installe dans la forêt. Ces derniers moments avant l'hiver sont précieux.


Il y a quelques semaines, j'avais photographié des asperges encore vertes, constellées de gouttes d'eau. Je suis retourné dans le même champ. J'adore revisiter les mêmes lieux, les redécouvrir à quelques semaines, mois et années d'intervalle, observer l'évolution des paysages et de la végétation. Il est clair qu'ici le changement est radical.


Mais déjà, certains arbres ont perdu toutes leurs feuilles, tels ces peupliers que les habitués de mon blog connaissent bien. Le temps reste doux mais le cycle des saisons suit son cours...

Commentaires

  1. La grisaille sous laquelle on vit en ce moment n'est pas engageante mais il arrive parfois qu'un rayon de soleil vienne illuminer le paysage et mettre en valeur les reliefs .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Dijon, le soleil a été plus généreux que prévus le week-end dernier :-).

      Supprimer
  2. le brouillard a ses charmes et la teinte "cuir" des feuilles donnent un air de mystère.
    J'apprécie toutes ces photos mais j'avoue que ces peupliers se reflétant me plaisent particulièrement
    bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les peupliers de la partition mystérieuse ;-).

      Supprimer
  3. Gouttes suspendues, temps qui s'écoule et l'automne passe à travers la forêt dans le brouillard des journées sans soleil...
    C'est toujours un émerveillement de regarder tes photos !
    Merci d'être passé dans "ma forêt"

    RépondreSupprimer
  4. Les 2 premières me plaisent beaucoup avec cet arrière-plan brumeux, il faut profiter des dernières feuilles, à certains endroits il n'en reste plus guère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout en plaine. Mais la forêt aussi s'effeuille peu à peu...

      Supprimer
  5. Un billet qui frise la nostalgie... Heureusement les petites boules des asperges appellent à la fête!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La nostalgie de l'automne, déjà. Le temps a passé si vite. Noël approche !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Variété anciennes de pommes

Nouvelles cultures