Champignons de toutes sortes

Il a beaucoup plu il y a quelques semaines et le temps est ensuite resté très doux. Ces conditions sont idéales pour le développement des champignons de toutes sortes. Je commence cette série par le clitocybe nébuleux. Son odeur est extraordinaire. Il exhale un concentré de senteurs des bois que je prends plaisir à humer chaque année. Il est consommé dans certaines régions, mais attention, sa cuisson est technique. Pas question de le faire juste revenir dans une poêle comme on le fait pour certaines autres espèces, sinon gare aux indigestions, voire pire. Certaines personnes sont carrément être intolérantes à ce champignon, qui de plus peut être confondu avec des espèces beaucoup plus dangereuses


Voici maintenant quelques vesses de loups. Il en existe plusieurs espèces. Celle représentée ci-dessous est très courante dans ma région, où on la trouve aussi bien sous des arbres feuillus que sous des conifères.

Quand au spécimen représenté sur les deux dernières photos (avant et après nettoyage des feuilles accumulées sur son chapeau), je ne sais pas ce que c'est. Il s'agit d'un champignon qui a poussé sur une souche et qui a un diamètre de près de 40 centimètres. Je l'ai vu pour la première fois il y a trois mois et il avait déjà sa taille actuelle. 
 



Commentaires

  1. La 3 est magnifique, la 4 représente exactement le milieu dans lequel pousse ce champignon (chêne et pin) pas loin il y a les rhodopaxillus nudus ! (mon préféré pour sa couleur et son parfum) la 5 est très lumineuse, pas assez mûres pour faire sortirent les spores !
    Le gros me fait penser à une coupe à offrande pour les elfes et trolls de ta forêt ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les pieds bleus ! Je n'en ai pas encore vu cette année mais j'adore aussi leur odeur subtile, et aussi celle des tricolumes à odeur d'iris. Aucune idée de ce qu'est ce gros champignon ?

      Supprimer
    2. Le clitocybe Geotrope est aussi superbe pour sa couleur crème rosé mais aussi pour son odeur ci particulière...
      Je suis pas du tout certaine pour le gros champignon je pensais à une variété de polypore mais lequel ? Amadouvier Robinier ?
      Ou autre ? Pas assez compétente sur le sujet, désolée je potasse plus les comestibles !

      Supprimer
  2. A part le dernier , on dirait qu'ils poussent toujours par 2.
    Y aurait-il des champignons mâles et des champignons femelles?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a bien une reproduction sexuée chez les champignons, mais ça se passe sous terre...

      Supprimer
  3. Les premiers champignons sont-ils ceux qu'on appelle les "gris" ils leur ressemblent et dans ce cas, je confirme les inconvénients que tu décris s'ils sont cuits trop rapidement...........j'ai expérimenté !
    Ces vesces de loup ont une forme pas courante, je ne pense pas en avoir vu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne sont pas les "petits gris" qui étaient très abondants lorsque j'étais jeunes et qui ont disparu des zones concernées. J'ignore si les nébuleux sont appelé "gris" dans certaines régions. Près de chez moi on les appelle "gros pieds".

      Supprimer
    2. Le "petit gris" n'a rien à voir avec le nébuleux. Le nébuleux à un gros pied évasé très filandreux
      Le "petit gris" est un tricholome avec un pied bien droit et un chapeau très différent
      Physiquement ils ne se ressemblent pas mais les personnes confondent leurs petits noms !

      Supprimer
  4. Quelle photographies impressionnantes, Olivier. Le dernier est un champignon très spécial. Je ne l'ai jamais vu. Belle série. Salutations des Pays-Bas, Joke

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fois aussi que je vois ce gros champignon.

      Supprimer
  5. Mon beau-père était spécialiste des clitocybes nébuleux... il les cuisait à la cocotte minute pour être sûr d'une bonne cuisson. Nous en avons mangé des plats entiers sans être incommodés.

    Biseeeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ma famille aussi, on a cette culture du nébuleux. Mon frère les fait cuire dans deux eaux successives, tout un rituel...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson