Sonnez trompettes résonnez au bois

Les trompettes sont arrivées cette année à la fin du mois d'août. C'est donc sur fond vert que je vous les présente telles que je les ai trouvées dans les bois.


Elles n'étaient pas toutes seules. Quelques giroles et un occasionnel cèpe sont venu compléter la récolte.


Le séchage des trompettes permet de les conserver. Les deux photos ci-dessous ont été faites à deux semaines d'intervalle et montrent à quel point la dessiccation réduit le volume des champignons.




Commentaires

  1. Belle transformation de la trompette entre les premières photos, très belles, en passant par la planche scientifique et la dernière....des petits clous , des petits clous........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il manque juste la dernière étape, par exemple une purée de potimarrons avec une viande agrémentée de trompettes :-)

      Supprimer
  2. Pas grand chose "à se mettre sous la dent" à Senlisse en ce moment. Lundi dernier, je suis allé dans le bois : un seul cèpe, une coulemelle et quelques russules...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le temps sec qui revient, plus de champignon non plus à Dijon.

      Supprimer
  3. la dernière photo comme un alphabet cunéiforme...
    j'aime les trompettes bien plus que les truffes, c'est un champignons très goûteux... on en trouvait quand je faisais les vendanges aux Riceys dans ma folle jeunesse (année 60 !)

    RépondreSupprimer
  4. Très marrantes ces photos de séchage :) Miam, aussi!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus elles ne sont pas radioactives. Je viens de mesurer avec mon nouveau compteur Geiger :-).

      Supprimer
  5. Tout le charme et le mystère des sous-bois ! Avec en plus, les saveurs culinaires si parfaitement mises en forme !

    RépondreSupprimer
  6. Elles sont toutes belles ces photos!
    Dis donc on constate de visu les pertes hydriques, c'est énorme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet c'est impressionnant. Imagine la quantité de trompettes nécessaires pour remplir un grand bocal.

      Supprimer
  7. ich bewundere ihr Orchester der Trompeten,
    in diesem Jahr fand ich ebenfalls Trompeten im Wald,
    leider lag die Kamera daheim.... :)

    herzlichen Glückwunsch zu diesem Konzert.

    egbert

    RépondreSupprimer
  8. Très belle récolte ! Miam, miam ! j'en ai mis récemment dans un bœuf bourguignon, un régal .
    Rigolotes les dernières photos, tu as dû bien t'amuser à les mettre en rangs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais pu être plus imaginatif en créant des formes, un texte...

      Supprimer
  9. Des trompettes qui annoncent l'automne... un alphabet secret pour en parler avec poésie...
    J'aime beaucoup le regard que tu portes sur les cadeaux de la nature...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes