Entre printemps et sécheresse

Les églantiers ont fleuri avant que le manque d'eau ne se fasse vraiment sentir. Cette photo a été prise en bordure de route, aux abords d'un de ces villages où les vergers ont laissé la place aux pavillons. On en aperçoit d'ailleurs un en arrière plan.
Les églantines sont fanées depuis quelque temps. Souvenirs d'un printemps exceptionnel mais particulièrement sec.
Les feuilles de l'herbe à Robert sont devenues rouges sous l'action de la chaleur et du stress hydrique.
Les scabieuses s’accommodent de la chaleur et de la sécheresse, mais jusqu'à un certain point seulement. Celle-ci a été photographiée au bord d'un canal.
Un tableau végétal au bord de l'eau, un soir d'été, ou presque...
Voici le premier billet version "slow blogging". Rien d'extraordinaire car mon stock de photographies est très limité en ce moment pour deux raisons. D'un part je suis très pris par mon activité professionnelle (conception de sujets d'examens, corrections, jurys, commissions, visites de stagiaires, projets de recherche...), et d'autre part parce qu'en raison du manque d'eau et de la chaleur, il y a très peu de fleurs. 

Commentaires

  1. En parlant de manque d'eau c'est un truc de fous, alors qu'à mon travail on a subi 2 énormes orages en une semaine avec des trombes d'eau, chez moi à peine quelques gouttes, tout est sec!!!! Il y a 22km entre les 2 lieux et peut-être 100/150m de dénivelé.
    Sinon pas de pluie non plus ici, c'est hyper sec!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est typique, avec les orages, ces différences de pluviométrie. Tout à l'heure il est tombé des trombes d'eau dans un village situé à quelques kms de chez moi et nous n’avons pas eu un goutte.

      Supprimer
  2. Bonjour Olivier ;)
    Cette série de photos est magnifique ! Les couleurs et la luminosité sont très belles ... J'aime particulièrement la seconde et la troisième !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le rose et le rouge... Deux variations d'une même couleur.

      Supprimer
  3. une belle série de photos...
    le stress pour une plante peut être nécessaire...pour stimuler sa reproduction !
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça fonctionnera avec mes courgettes :-).

      Supprimer
    2. Pour les courgettes je n'en jurerais pas...chez mon fils en Lorraine, chez celui de la Loire Atlantique et ici en Île de France pour la première année cette cucurbitacée fait des siennes et boude terriblement !
      ce sont mes orchidées qui me "font" des keikis quand elles manquent d'eau !

      Supprimer
  4. J'avais pris l'habitude de venir tous les matins sur ton blog pour visualiser les nouveaux articles. D'un autre côté, j'aime bien cette version aussi car j'imagine que tu mettras plus de photographies et de texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'essaierai de passer un peu plus te temps à construire mes billets, comme tu le fais d'ailleurs toi-même, mais pour l'instant je suis débordé par mes contraintes professionnelles.

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup la première et la 3 qui est un mélange de printemps et d'automne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couleur de la 3 me fait penser à celle des écrevisses :-).

      Supprimer
  6. Cela vaut le coup de publier moins souvent il y en a plus à regarder et à lire ;0)
    Pas facile de choisir elles ont toutes un pt'i quelque chose ! Le tiercé, qui n'est pas fatalement gagnant ! sera la 3 la 2 et la 5 pour la punaise sur la scabieuse que j'aurais aimé voir en 1er plan. (j'imagine déjà la réponse ! )
    Bon courage pour tout le boulot Olivier, ne jamais oublier l'essentiel c'est primordiale pour un bon équilibre de vie.
    Il faut aussi savoir reposer "ses yeux photos" cela apportera par la suite d'autres merveilles à partager !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu la punaise en prenant la photo car j'étais concentré sur la mise au point. je voulais que les deux fleurs soient nettes :-).

      Supprimer
  7. La deuxième est fabuleuse !!!
    Un autre rythme tout aussi beau !!!
    Alors à samedi !!!

    RépondreSupprimer
  8. Mon commentaire ayant disparu, je le réécris.
    Je disais donc que sur la 2ème les églantines sont tout en délicatesse. Belle série de photos, c'est difficile d'en choisir, elles ont toutes quelque chose d'original.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que Bloger rame pas mal ces temps derniers. Je sélectionne et copie mes commentaires avant de valider pour les avoir dans le presse papier en cas de perte.

      Supprimer
  9. Le soleil est de + en + féroce, même les plantes héliophiles baissent le nez sous le feu de ses rayons, la plupart se requinquent le soir mais pas toutes... La floraison des chèvrefeuilles en particulier a tourné court. Heureusement que j'avais terminé l'an dernier les observations de cette famille "lonicera"

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson