Cerises

Voici l'époque bénie des cerises. Manger ces fruits directement cueillis sur l'arbre, les soirs de printemps, est pour moi un bonheur absolu. Leur goût est sans rapport, au delà de toute comparaison possible, avec les cerises vendues en supermarché.

Commentaires

  1. Réponses
    1. Merci. J'aime aussi le style très éludé des vôtres.

      Supprimer
  2. Ça y est je salive de bon matin , surtout que je n'ai pas trouvé où aller en marauder à part les sauvages qui ne sont pas encore mûres .

    RépondreSupprimer
  3. Ma préférée la deuxième, et de loin!!!! Pour les cerises, on en a acheté au marché, elles étaient succulentes!!!!
    Celles d'ici ne sont pas encore mûres, tout comme les céréales!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien la première. Celles du marché, si elles sont locale et fraîchement cueillies, ma foi :-).

      Supprimer
  4. la première comme une peinture et les autres pour le régal
    pas de cerises ici juste assez pour nourrir les oiseaux...et je n'en ai pas achetées car affreuses et chères

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et souvent insipides.... J'ai la chance de pouvoir visiter tous les soir plusieurs cerisiers, mais la saison des cerises touche à sa fin. Il reste les griottes qui sont succulentes en tartes.

      Supprimer
  5. Ah les Cerises ... Mon fruit préféré ! C'est vrai qu'elles sont tellement meilleures, directement cueillies sur l'Arbre ! De bien belles photos qui donnent envie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon fruit préféré est le raisin, mais la cerise arrive juste après :-).

      Supprimer
  6. Je suis entièrement de ton avis leur goût est incomparable à celui de celles des commerçants ou grandes surfaces !!!
    Le blé est mûr chez vous ???? Ici on coupe le foin le blé attendra son heure !!! Il est encore vert !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le blé, mais l'orge d'hiver devient jaune et sera bientôt moissonné, trois semaine plus tôt, je pense, que l'année dernière.

      Supprimer
  7. C'est vrai que leur goût est incomparable lorsqu'elles sont mangées au pied de l'arbre. Si les zoziaux veulent bien nous en laisser...
    Une préférence pour la deuxième photo qui me met l'eau à la bouche.

    RépondreSupprimer
  8. J'aime décidément beaucoup tes compos, elles sont sobres et les sujets parfaitement mis en valeur.
    Bravo, bises et bonne semaine, Olivier!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes