Perles bleues de la forêt

Parfois, au détour d'un chemin forestier, on tombe sur une scène merveilleuse, comme ces fleurs de Véronique petit-chêne qui sont comme des perles bleues dans un rayon de soleil illuminant une petite clairière. Comment les hommes réussissent-ils à être violents, à faire la guerre dans un monde aussi intimidant de beauté ?

Commentaires

  1. délicates, les véroniques.. j'aime aussi les photos de l'églantine! un petit salut du sud...

    RépondreSupprimer
  2. Tous les hommes n'ont pas l'esprit aussi poétique que toi.
    Séries du printemps: en jaune et vert puis rose et vert , blanc et vert ,bleu et vert. Belles séries qui n'ont pas dit leur dernier mot je suppose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, j'ai des photo à venir, mais le niveau de qualité reste variable selon les jours. Aujourd'hui, c'était quand même particulier :-).

      Supprimer
  3. Bonjour monsieur Olivier de chez ruralité.net, je rejoins Henriette, autant j'avais apprécié les premières églantines blanches nacrées ou perlées d'un joli rose autant j'apprécie ici vos véroniques aux bleus si délicats, Henriette a fortement raisons les bleues se conjuguent au vert et réciproquement.
    il m'arrive une tuile mes commentaires sont désactivées je ne sais pas pourquoi depuis deux jours! cela vous ai t il déjà arrivé Olivier?
    Jorge r.r

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'ai pas eu ce problème, mais l'informatique fourmille de complications et contrariétés...

      Supprimer
  4. Je me fais souvent cette même réflexion !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Olivier !
    De magnifiques photos et un commentaire plein de sagesse ... Les hommes sont peut-être aussi violents parce qu'ils ne savent pas voir le Beau ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut être pour permettre une régulation de la population humaine :-\.

      Supprimer
  6. Magnifique. Je souscris à l'interrogation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les lois de l'univers semblent impénétrables...

      Supprimer
  7. Plus d'une fois je me pose aussi cette question...
    Sûrement parce ce qu'ils ne savent plus regarder, ni prendre le temps de ce poser, ils ne savent plus les vraies valeurs, ils oublient qu'avant eux sur terre il y avait la vie végétale et animale. La terre nourricière... Mais pas que...
    Alors je choisie la une pour la mouche posée sur la feuille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que nous avons tendance à avoir la mémoire courte...

      Supprimer
  8. En ce moment il y en a beaucoup sur nos talus et chemins mais "les tiennes" sont encore magnifiques !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prises le 4 mai dernier, mais il y en a encore en ce moment.

      Supprimer
  9. Très belles ces véroniques toutes en légèreté !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson