Primevère hybride

A proximité des primevères des jardins et des primevères officinales, on trouve parfois des hybrides qui présentent des caractéristiques intermédiaires entre les deux espèces, et en particulier des couleurs orangées.


Commentaires

  1. Génial , les couleurs sont magnifiques , la nature fait bien les choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les hybrides ne sont pas tous pareils. Il varient en hauteur, taille des fleurs et couleur. Mais ils ne sont pas si fréquents.

      Supprimer
  2. Superbes avec leur jolie couleur acidulée ! Je ne savais pas qu'il existait des hybrides ... C'est pour cela que j'avais du mal à les identifier ... Il y en a beaucoup de par chez moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas spécialiste, mais la proximité de ces plantes de forme et couleurs variable avec variétés sauvage et domestiques ne laisse guère de doute.

      Supprimer
    2. Je dois avouer que je me posais la question ... Mais l'hybridation me semble être la bonne explication :)

      Supprimer
  3. J'ai la même hybridation dans mon jardin... j'en ai édité une photo dans mon blog jardin. J'attends avec impatience l'éclosion d'un exemplaire orange encore en bouton!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle ressemble vraiment à une primevère des jardins mais avec des tiges florales plus hautes. Je n'en ai jamais vu des comme ça. Il y a une infinité de possibilités. Ce serait intéressant de stabiliser certaines variétés.

      Supprimer
  4. Ah oui, elles sont assez rares celles-ci !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Monsieur Olivier de chez ruralité .net,
    M'en veuillez pas si je passe seulement maintenant mais hier j'avais les rotules de genou abimées et je mis suis tapé un roupillon en plein " apocalypse volet clôt sur France 2..sans pouvoir en débâter...Tant pis j'achèterai le coffret des qu'l sortira en dvd. Vraiment touchante cette série sur la guerre 14-18...et d'une incroyable beauté et tranche de vérité...bref.. MON CHOIX; aujourd'hui se porte la première photo..La deux est chouette aussi mais la une est d' une incroyable clarté;..Elle me rappelle un doux et vieux ( eh oui!!) souvenir d'adolescent de ce bon vieux Tardi" la fleur aux fusil "il me semble ...uniquement en vente dans ces vieilles librairIes d 'antan où le papier avait une certaine odeur si délicieuse qu'avant même l'achat et la lecture provoquait un émoi si délicieux et savoureux au palais.et à nos papilles.....vous, Monsieur Olivier? vous qui enseignait, vous devait avoir ce genre de sensation non... Vous qui vivait à la campagne vous devait avoir l'odorat bien plus développé que nous pauvre parisien calcinéet habitué malheuresement au goudron et aux particules diesel('isé)?lal euh lol!;-)

    pour finir ces hybrides sentent elles ou ( ils) bon ? Autant qu'un vieux papelard...me souflle ton?

    Mes amitiés Monsieur Olivier de chez Ruralitié .net...
    En attendant votre retour ...Pour demain!
    Jorge r.r

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson