Cardamines dans les bois

Voici une deuxième série de clichés qui complète celle d'hier. Quelques cardamines au milieu des renoncules en fleurs, à l'ombre des arbres.

Commentaires

  1. bonjour Monsieur Olivier de chez ruralité.net.
    Très jolies photographies une fois de plus
    Mais dites Monsieur Olivier de chez ruralité.net , qu'est donc ce qui " pendouille" de gauche, une coccinelle, de droite une libellule sur ces cardamines bleue violettes.
    aussi pouvez m'éclairer aujourd'hui avez vous déjà photographier ou montrer des pédoncules sur votre si beau photo-blog?

    mes amitiés les plus sincères.
    saint jorge!**

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mais nous sommes le 23 avril, jour de la saint Georges :-). C'est aussi l'époque des mousserons du même nom, mais cette année il n'y a pas eu assez de pluie, donc point de mousserons.

      Supprimer
  2. ...sur la quatrième et dernière photographie? cocinelle, sauterelle, libellule hulule!
    saint jorge!**

    RépondreSupprimer
  3. De jolis tons pastels, tout en douceur pour cette très belle série ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les couleurs sont particulières. C'est celles de la deuxième photo que je préfère.

      Supprimer
  4. Je pensais lescardamines toutes de la même couleur et la j'observe des tons différents du rose au mauve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout l'éclairage qui change, en particulier si on compare la dernière et les autres.

      Supprimer
  5. Une préférence pour la 2ème, mais elles sont toutes très jolies , ces 2 couleurs se complètent si bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la deuxième est plus douce, je trouve, que la première, et ses couleurs sont intéressantes.

      Supprimer
  6. Ce qui est bien avec vous, Olivier, c'est que j'apprends le nom de tas de fleurs souvent croisées, jamais identifiées. La cardamine a un bien joli nom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai appris ces noms au fil de mes visites sur d'autres blogs. La cardamine est un sujet très prisé des photographes et aussi d'un papillon nommé aurore, dont les mâles et les femelles ont des couleurs différentes. Je n'en ai pas beaucoup vu cette année.

      Supprimer
  7. C'est toujours un régal photographique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le printemps est une source presque inépuisable de surprises pour le photographe :-).

      Supprimer
  8. Très belles photos. Pour moi,cette fleur que j'affectionne, est la poésie ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes