Héllébore fétide

Cette variété est très présente dans les collines calcaires proches de mon lieu de résidence. Ses fleurs vertes ne font pas rêver, d'autant qu'elle sentent mauvais, mais elles apportent une touche printanière aux paysages avant la floraison des autres plantes.

Commentaires

  1. J'aime bien les Hellébores Fétides pour la belle touche verte qu'elles apportent !
    Et puis, leur nom est inoubliable et nous a bien fait rire avec ma Maman quand nous l'avons appris !
    J'adore le petit ourlet rouge de la Fleur sur vos photos, qui sont, comme d'habitude, très belles ;)
    Je vous souhaite u bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant il me faut parfois quelques minutes avant de retrouver ce nom. J'ai tendance à confondre les héllébores et les euphorbes, qui ont tous les deux des feuilles vertes.

      Supprimer
  2. Vues à travers l'écran elles ont une certaine beauté soulignée par le liséré rouge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grâce au petit rayon de soleil qui met la plante en relief. Mais je n'ai pas pris le temps de nettoyer la scène en enlevant les brindilles qui gênent le regard. J'étais pressé d'aller voir mes nivéoles avant que le soleil ne disparaisse.

      Supprimer
  3. bonjours,
    je suis d'accord avec les deux précédentes commentatrices, sur le liséré rougeâtre sur la 2, sont elles néanmoins dangereuse ou l'inverse qu'apportent elles à l'écosystème, les abeilles y butinent elles ou les insectes en raffollent ils!
    j'aime la première photographie, pour sa maintenue et sa droiture ; puis il me semble, à ses cotés, reconnaitre un simili de feuilles d'olivier..
    bon samedi olivier..
    jorge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me rappelle pas avoir vu d’abeille en butiner, mais certaines sources indiquent que le fleur produit du nectar et est donc mellifère. Je me demande quel goût peut avoir le miel de l’hellébore fétide... La plante en elle même est vénéneuse.

      Supprimer
  4. Aujourd'hui , j'ai vu les premières anémones hépatiques. C'est très en avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai photographié, mais avec une lumière pas terrible.

      Supprimer
  5. merci Olivier! vénéneuse au toucher pour qui?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au toucher, je n'espère pas car j'en ai souvent manipulé.

      Supprimer
  6. Ces petites fleurs sont très discrètes, heureusement le liseré rouge les met en valeur. J'aime les détails de la 2ème

    RépondreSupprimer
  7. oh! des babaorums! je n'avais jamais vu leurs finesses et leurs délicatesses.

    quand au monde mystérieux des mousses, j'en raffole, continue olivier chaque jour est une découverte nouvelle dans cet univers presque de science fiction. A tout moment on s'attend a voir surgir un "alien " c'était presque le cas de tes dernières photos! çà nous change de l'univers des poissons lumineux!!!

    Choji ou le retour de la Dame de Haute Savoie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens donc, tu critiques les poissons lumineux maintenant... Ben moi, les poissons lumineux ça me donne furieusement envie de gaufres.

      Supprimer
  8. parti trop vite pas eu temps de rectifier "quant au monde"

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes