Groseilles tardives

Beaucoup de gens mettent dans leur jardin de la nourriture pour les oiseaux. Parfois, il y a même de la graisse et j'ai déjà vu des piafs obèses pouvant à peine décoller. Mais chez moi, c'est régime diététique. Je laisse aux oiseaux quelques unes des grappes produites par les groseilliers plantés en bordure du terrain de ma maison. Ces photos prises en décembre montrent que les intéressés ne se sont pas précipités pour les manger. Il doivent trouver plus consistant chez les voisins :-).


Commentaires

  1. Réponses
    1. Ah oui ! Ton esprit est particulièrement vif, même par ce froid :-).

      Supprimer
  2. Des piafs obèses ça existe? Ici ils ont intérêt de savoir voler s' ils ne veulent pas se faire bouffer par les chats!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, chez moi les merles font autant de dégât dans mes plates bandes que les chats...

      Supprimer
  3. La dernière est très jolie avec ce bokeh effacé qui vient mettre l'accent sur la tonicité du rouge des groseilles.
    Je te remercie d'avoir mis le lien de mon blog sur la nouvelle page de ton site. Cela me fait très plaisir et je ne manquerais pas de continuer à visiter le tien.

    Peux-tu mettre un "P" majuscule à "Photographique"? Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fait :-). Ce photos ont été prises juste à temps car les feuilles de mes groseilliers sont presque toutes tombées après ces quelques jours de gelées matinales.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures