Potirons, récolte 2013

Au printemps, j'ai planté un pied de potiron. Un seul, heureusement, car il a produit 5 fruits pour un poids total de 38 kilos ! Pour photographier cette récolte, j'ai choisi pour cadre une petite aire de détente au bord du ru blanc, dans le val courbe. Je pensais que les couleurs des dernières feuilles d'automne, en arrière plan, s'accorderaient bien avec celles des légumes et ma foi, je crois que c'était une bonne idée :-). 


Commentaires

  1. Ah oui, l'idée était excellente ! En plus c'est très amusant de vous imaginer trimbalant vos 38 kg de courge jusqu'au Val Courbe (je vois très bien où est cette table, près du ru Blanc à l'eau pétrifiante.
    J'ai un faible pour la troisième photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est bien là. Ces tables sont en bois brut, pas peintes ni vernies. C'est idéal pour des scènes trop larges pour être faites dans mon "studio". La lumière naturelle, très diffuse par temps gris, est intéressante. Je regrette de ne pas avoir doublé les prises avec une table nettoyée de ses feuilles mortes, pour avoir les deux...

      Supprimer
  2. Jolie mise en scène : effectivement, le légume et le fond sont bien de saison.
    Bon avec tout ça, tu as de quoi faire des soupes tout l'hiver !

    Biseeeeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors oui. J'ai déjà expérimenté potiron + pois cassés + lardons, et aussi potirons + carottes + pommes de terres + lentilles + saucisses :-). Je me suis régalé.

      Supprimer
  3. Belle réserve pour l'hiver.
    La poterie est magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'ai vu cette... amphore (?) dans mon dépôt vente favori, je me suis dit "non, c'est trop gros, tu accumule trop d'objet, bla bla bla...". Quand j'y suis retourné elle y était encore et j'ai craqué.

      Supprimer
  4. Félicitations au jardinier-photographe ! Et vive les bonne soupes d'hiver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soupes, purées, gratins... Ces potirons sont aussi beau que bons :-).

      Supprimer
  5. Productif! J'aime la pruine délicate de ses gros fruits-légumes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je n'ai pas regretté d'avoir planté cette variété. L'année prochaine, je planterai cette variété et aussi une de couleur orange, et aussi des potimarrons !

      Supprimer
  6. Magnifiques potirons superbement photographiés, je t'imagine installant tes potirons, as-tu vu des passants ? Ils auraient pu croire que tu allais les vendre !
    C'est presque dommage d'en faire de la soupe, en tous les cas elle est délicieuse, j'en achète toutes les semaines sur le marché.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les passants étaient des sportifs à vélo complètement blasés, indifférents à leur environnement, concentrés uniquement sur leur effort physique. Le premier ne s'est même pas aperçu de ma présence en passant à trois mètres de moi, et le deuxième a vaguement jeté un coup d’œil désabusé. Le plus souvent, quand je rencontre des gens à VTT, je leur dit "bonjour" et ils ne me répondent même pas. Je trouve dommage qu'ils ne profitent pas du cadre merveilleux dans lequel ils évoluent, mais déjà ils sont pacifiques, ce qui est déjà pas mal quand on sait que dans certaines banlieues un simple regard peut provoquer une agression...

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord, je connais une personne qui en a fait les frais et s'est retrouvé à l'hôpital sans s'en rendre compte après une agression suite à un regard...........

      Supprimer
  7. Je confirme, c'était une belle idée, les couleurs sont fabuleuses et en parfaite harmonie avec tes potirons.
    Quant à l'idée du pot, elle est géniale ! Ma préférée est l'avant dernière photo.

    Signé Pastelle qui va planter un pied de potiron l'an prochain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, une nouvelle visiteuse :-). Le pot, c'est une rencontre récente faite dans un dépôt-vente à coté de chez moi :-). Je découvre votre blog que je ne manquerai pas de visiter régulièrement.

      Supprimer
  8. Qu'ils sont beaux, et très appétissants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et l'intérieur est intéressant aussi, avec un contraste étonnant entre la couleur de la chair et celle de la peau. Je ferai des photos.

      Supprimer
  9. la netteté égale pour l'avant-plan , obtenu avec l'alignement.. bonne idée! extra!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que j'aime le très flou et le très net, mais pas trop entre les deux :-).

      Supprimer
  10. Quelle belle récolte !!! C'est vrai que j'ai l’impression que la couleur du potiron roux se répercute dans le fond de la photo, à droite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce potiron a eu plus de temps pour murir. Peut être se conservera t-il plus longtemps. Mais les autres semblent aussi bien protégés par une épaisse carapace.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson