Un dimanche soir à la campagne

Il y a les gens qui habitent à la campagne et ceux qui y vivent. J'entends par là que certaines personnes habitent la la campagne mais passent l'essentiel de leur temps chez eux, chez leurs amis, sur leur lieu de travail, en ville, ou sur des sites dédiés aux loisirs (piscines, cinémas, complexes de vacances...) . Ce n'est bien sûr pas un reproche car chacun est évidemment libre de choisir son mode de vie. Mais j'ai l'impression qu'en n'explorant pas leur environnement immédiat, ces gens passent à coté de beaucoup de choses, comme des rencontres avec leurs voisins et les émotions que suscite la découverte des paysages locaux au fil des saisons. Le chemin d'où ces photos ont été prises part du hameau où je n'habite pas, mais où je vis souvent des moments privilégiés. Il conduit à une forêt dans laquelle je cherche des champignons en automne. Il traverse une plaine agricole vallonnée dont les couleurs évoluent au cours de l'année et marquent les saisons. Si je n'avais pas des obligations professionnelles qui m'obligent à me rendre régulièrement en ville, je ferais le choix de vivre et d'habiter à la campagne...

Commentaires

  1. Vivre et habiter à la campagne, un choix que je ne regrette absolument pas (après avoir vécu à la ville pour de vrai).
    Hier soir une panne de courant nous a condamnés à ne pas avoir d'éclairage public et alors oh merveille, nous avons vu de nombreuses étoiles filantes depuis le jardin!!!! Je milite contre l'éclairage public de mon hameau en période estivale afin de pouvoir profiter de ce spectacle tous les jours!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en plus une ville au milieu des champs de betteraves ;-). Je suis d'accord avec toi en ce qui concerne l'éclairage urbain. Le paysage céleste, dominé par la voie lactée, est une spectacle magnifique.

      Supprimer
    2. Ah je ne parlais pas du pays des betteraves car bien qu'on était en plein centre ville c'était tout de même une très petite ville, je parlais plutôt de l'agglomération lyonnaise ou nous avons cumulé 4 ans 1/2 en deux morceaux de vie. Cependant j'ai toujours une grande attache affective avec Lyon même si je préfère ma vie actuelle, j'aime y aller en pèlerinage.
      Tu es loin d'imaginer à quel point c'était beau, je crois que j'aurais pu dormir à la belle étoile hier soir!!!

      Supprimer
  2. Wonderful rural scenes. Amazing colours and composition.

    RépondreSupprimer
  3. Nous venons de changer notre écran d'ordinateur pour un plus grand (cadeau de Manue et Serge) et alors là les paysages sont encore plus grandioses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le confort visuel est essentiel quand on utilise un ordinateur :-).

      Supprimer
  4. Il n'y a rien de mieux que d'etre dans la nature, loin des nuisances citadines, pollution visuelle...

    RépondreSupprimer
  5. La dernière photo est tout simplement sublime: on voudrait y être!

    RépondreSupprimer
  6. J'aime la sérénité qui émane de ces images...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Variété anciennes de pommes

Nouvelles cultures