Orchis bouc

Je crois que c'est la première fois que j'en vois un près de chez moi. Je me demandais d'où lui venait son nom lorsqu'un monsieur sympathique s'est approché et m'a suggéré de sentir l'odeur exhalée par cette plante, qui est aussi appelée loroglosse à odeur de bouc...


Commentaires

  1. magnifique..étrange.. jamais vu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne la trouve pas vraiment belle, mais plutôt insolite :-).

      Supprimer
  2. Encore une que je n'ai jamais vue.
    Je l'aurais aussi qualifiée de chevelue.

    RépondreSupprimer
  3. tu viens de me "couper l'orchis sous le pied" ! Hier je suis retournée à ma prairie à orchidées, et j'en ai fait quelques clichés... bientôt sur l'Ardoise.

    Il faut dire qu'elles sont spectaculaires, avec leurs rubans qui volent au vent !

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dommage que leurs couleurs ne soient pas très glamour, surtout par un soir gris comme lorsque j'ai pris ces photos.

      Supprimer
  4. Beau spécimen, que je n'ai malheureusement jamais rencontré!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As tu déjà vu la célèbre sabot de venus ? Il y en a à quelques dizaines de km de chez moi, mais dans un nid à touristes, avec chemin balisé. Je préfère encore aller photographier une plante toute simple à laquelle personne ne fait attention.

      Supprimer
  5. Je la rencontre assez souvent lors de mes promenades, j'ai trouvé un petit coin où elle poussent à foison. Elles sont magnifiques.

    Curieux aussi de savoir le pourquoi de son nom, j'avais approché mon nez: une expérience à ne plus recommencer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle-ci semblais isolée, avec à proximité pas mal d'orchis pyramidaux et de quelques orchis homme pendu.

      Supprimer
  6. Très amusant, j'en ai photographié aujourd'hui même ! il n'y avait que 2 spécimens dans un endroit où j'en avais déjà trouvé il y a quelques années . C'est vrai qu'elles ne sont pas esthétiques mais c'est plutôt une curiosité. Je n'ai pas approché mon nez, je me suis souvenue que l'on m'avait dit pourquoi elles s'appelaient ainsi .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les tiens étaient un peu plus "jeunes" que les miens :-).

      Supprimer
  7. J'ignorais que cette orchidée pouvait se développer autant en Côte d'Or et surtout avec le printemps pourri de cette année. Hier celle que j'ai vu était encore en bouton. C'est dans l'Aveyron que j'avais fait la première rencontre : des plantes spectaculaires de + 80 cm.
    Les Sabots de Vénus commencent à fleurir, je sais que tu peux espérer en rencontrer dans ta région mais si tu veux en voir à profusion je peux t'indiquer un endroit aisé à trouver et après tout la Savoie n'est pas si loin !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle-ci faisait environ 30cm de haut, ce qui est déjà pas mal au regard de la plupart des autres orchis de la zone. Près de chez moi, il y a des sabots de Venus à Moloy. Je le dis parce que ce n'est pas un scoop, au contraire, cette information fait l'objet d'une publicité pour attirer et canaliser les touristes sur un parcours balisé, et c'est justement ce qui me retient d'y aller :-\.

      Supprimer
  8. Cette solitude au milieu des herbes folles la rend encore plus belle, je trouve !!!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour. je viens de chez Christineeeee. Cette fleur que je ne connaissais pas est vraiment étonnante .
    Merci pour cette belle présentation et pour les infos au sujet de son nom. Pour une fois que je ne regrette pas de ne pas avoir le parfum d'une fleur présentée en photo.... ;-)
    Bonne journée :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes