Anémones Sylvies

Les voici, ces petites anémones blanches qui couvrent au printemps le sol des sous-bois et talus ombragés. Dans ma région elles sont légion, mais très peu étaient épanouies dimanche dernier lorsque je me suis rendu en forêt en quête des premières fleurs.


Commentaires

  1. une région privilégié..!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une forêt privilégiée dans une région où la végétation est en retard. Peut être parce qu'il y a un étang dans cette forêt ?

      Supprimer
  2. Même pas l'ombre d'une feuille chez nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les feuilles arrivent presque en même temps que les fleurs, contrairement à celles de l’anémone hépatique qui persistent toute l'année.

      Supprimer
  3. Elles sentent tres bon si je me souviens bien. Comme vous devez en avoir marre de cet hiver tres long!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne les ai pas senties :-). Lorsque je renifle une fleur de trop près, j'ai une irritation du nez pendant plusieurs dizaines de minutes, bien que je ne sois pas spécialement allergique au pollen.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Les bouts des pétales étaient déjà abimés. Je ne l'avais pas remarqué in situ, c'est seulement en voyant la photo sur grand écran. Ces fleurs sont très fragiles, pas le genre à cueillir pour faire un bouquet :).

      Supprimer
  5. OUAH ! ici aucune trace d'anémones ou de coucou !
    Magnifiques ces photos sur fonds tout en douceur. Les coucous sont bien mis en valeur aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En cherchant bien, dans un petit val protégé, peut être ?

      Supprimer
  6. Avec ou sans éclairage d'appoint ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson