Une journée de gel humide

Cette journée était prometteuse. En ouvrant mes volets le matin, j'ai découvert un temps ensoleillé et un paysage givré. Diverses obligations m'ont empêché de m'adonner à la photographie et lorsque je suis revenu chez moi en début d'après midi, le soleil était toujours là mais le givre avait disparu. J'ai décidé d'aller faire une promenade en forêt dans la vallée de la Vingeanne, mais en chemin j'ai rencontré un brouillard de plus en plus dense, si bien qu'en arrivant à destination le temps était gris, humide et glacial. Je me suis tout de même obstiné à prendre mon vélo pour aller dans un bois que je n'avais pas visité depuis longtemps. Dans une lumière fade, sans ombre et sans contraste, j'ai été séduit par cet arbuste couvert de pointes de givre.

Commentaires

  1. Réponses
    1. Il est suffisamment isolé pour récolter une parcelle de lumière...

      Supprimer
  2. tout ourlé de dentelle de givre, c'est magnifique!
    bonne semaine @ bientôt, haude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a son charme, si j'ose dire car je n'ai pas regardé s'il s'agit d'un charme ou d'un hêtre ;-).

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Oui ! Car je n'ai pas parlé de la boue dans le chemin (pas assez gelé) pour arriver dans la forêt. Mon vélo va avoir besoin d'un sérieux nettoyage, mais l'eau est coupée pour cause de gel dans la maison de la Vingeanne.

      Supprimer
  4. Le gel humide c'est le meilleur gel (pour prendre des photos, pas pour conduire ;))!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, c'est le gel qui transforme le plus le paysage, mais sans soleil, la sensation de frrroid est désagréable.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson