Profondeur de champ

Ces deux photographies ont été prises avec le même objectif à la même focale de 180mm : la première avec une ouverture de f/5.6 et la deuxième avec une ouverture beaucoup plus faible, de f/22. Dans le premier cas, cela signifie que l'ouverture par laquelle passe la lumière est de 180 divisé par 5.6, soit un peu plus de 32 millimètres. Dans le deuxième cas, cette ouverture a un diamètre de 180 divisé par 22, soit environ 8 millimètres. La zone de netteté est alors plus étendue. On dit qu'on a une plus grande profondeur de champ. Par contre, il passe 16 fois moins de lumière dans une ouverture de 8mm que dans une ouverture de 32 millimètres. Ceci doit être compensé soit par une vitesse plus lente, soit par une sensibilité plus élevée. Ce qui, dans l'objectif, permet de régler cette ouverture s'appelle le diaphragme. Même sur les appareils compacts, il est possible de choisir sa valeur dans une plage plus ou moins large.


Commentaires

  1. A l'occasion ,il faudra que tu m'explique sur le terrain car pour que je comprenne , il faut que ce soit concret avec application immédiate. Je pense que c'est intéressant de connaître tout ces détails mais je suis fâchée avec les modes d'emploi. Je dois rater beaucoup de photos à cause de ça. Je fonctionne à l'instinct. Tout le contraire du scientifique que tu es.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Volontiers, mais avec un compact la marge de manœuvre est plus limitée et il est difficile de réduire la profondeur de champ pour obtenir un effet de flou "artistique".

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson