Articles

Affichage des articles du septembre, 2012

Dans l'église de Saint-Seine sur Vingeanne

Image
Rassurez-vous, vous êtes bien sur le blog Ruralité. Simplement, je suis passé lors d'une de mes balades devant cette église qui était ouverte et j'en ai profité pour faire ces quelques photos. D'autre part, j'ai décidé d'augmenter la taille des photographies publiées par ce que je les trouve plus belles ainsi. Si toutefois vous avez un petit écran, il vous suffit de cliquer sur une image pour obtenir un affichage adapté.


De la paille ?

Image
Ce n'est pas vraiment une paille ordinaire. La plante qui l'a produite a des tiges rouges. Les chaumes donnent une tonalité particulière au paysage.





Cornouiller sanguin

Image
Hier soir, je suis allé prendre l'air à quelques pas de chez moi et je suis arrivé au moment où le soleil couchant éclairait un buisson de cornouillers sanguins. Ce genre d'expérience fait partie des petits moments de bonheur de la vie quotidienne d'un photographe amateur de nature.






Cornouillers and co.

Image

Cournouilles

Image
Ce sont les fruits du cornouiller mâle, cet arbuste qui, dans ma région, est le premier à fleurir au printemps, parfois dès février. Ils sont comestibles mais attention de ne pas les confondre avec d'autres baies qui pourraient être toxiques. Leurs principaux défauts sont d'avoir un gros noyau et de tomber au sol dès qu'ils sont mûrs.






Bédegar ou galle du rosier

Image
Ces excroissances bien visibles en ce moment sur les églantiers sont dues à un parasite, une petite mouche nommée cynips du rosier dont les larves se développent à l'intérieur. La particularité de ces insectes est leur mode de reproduction essentiellement parthénogénétique. En d'autres termes, la plupart des femelles font des bébés toutes seules ! La nature ne cesse de m'étonner.



Les champs de trournesols

Image
Les tournesols sont prêts à être récoltés. Il faut se dépêcher de profiter de leur couleurs, de leur odeur, et de leur présence dans les paysages.





Panouilles et maïs

Image
Les champs de maïs changent de couleur. Durant l'été, ils étaient vert sombre. Une couleur dont je ne suis d'ailleurs pas fanatique. Avec l'arrivée de l'automne, les feuilles, les tiges et les épis se parent de teintes plus variées. Les parties vertes, qui sont déjà devenues plus claires, disparaitrons dans les prochaines semaines, du moins dans les champs qui ne seront pas récoltés. Certaines parcelles ont déjà été moissonnées alors que d'autres le seront en novembre, voire décembre. Les premières, je pense, sont exploitées comme fourrage pour les animaux. J'ignore si la décision est prise dès la plantation où si elle dépend des conditions de croissance et de maturation, liées à la pluviométrie estivale. Le maïs a besoin de beaucoup d'eau et dans la vallée de la Vingeanne, l'arrosage n'est généralement pas pratiqué.





Vieille Treille

Image
J'aime ces treilles de vignes qui grimpent le long des murs de certaines maisons. Je ne suis pas le seul. Les oiseaux et les loires et lérots les adorent également. Pour avoir une chance de manger leur raisin, certains empaquètent chaque grappe dans un sac en papier blanc. 


Vieille vigne

Image
Il reste encore quelques-unes de ces "vignes à piquette" dans la vallée de la Vingeanne. Ce sont les vestiges d'une époque où beaucoup de gens faisaient leur vin. La vigne pourvoyait à la consommation familiale pendant une année. Le vin était alors un des rares luxes dans une vie difficile. Aujourd'hui, beaucoup de gens préfèrent acheter des cubis au supermarché. Mais ces vignes avaient aussi l’avantage de contribuer à la diversité des cultures.






Baies d'aubépines

Image
Les feuilles d'aubépines sont encore vertes, sauf celles des buissons les plus exposés à la sécheresse actuelle, mais les baies sont déjà bien rouges. Leurs couleur va devenir plus foncée dans les prochaines semaines.







Sur la route de Rosières

Image
J'ai pris ces photos il y a quelques jours depuis une de mes routes préférées, celle qui passe devant le château de Rosières. Le château se visite et vous pouvez également y séjourner. Une des chambres d'hôte donne justement sur ce coté. De sa fenêtre, située la plus à gauche, en hauteur, sur la façade photographiée, on peut voir, au delà des champs cultivés, les prés, les roseaux et les peupliers des photos suivantes.